Les Parcs d’Attractions Abandonnés au Japon

Les Parcs d’Attractions Abandonnés au Japon

Le ciel se dégage, la température monte, ça sent les vacances. Le moment parfait pour aller re-visiter quelques parcs d’attractions abandonnés ! Après mes séries sur les hôpitaux abandonnés et écoles oubliées, je ne pouvais pas vous laisser sur votre faim, donc voici enfin la série sur les parcs d’attractions. Suivez-moi pour un petit voyage haikyoesque à travers le monde tout en restant au Japon.

Tenkaen : Le Parc Chinois

Été 2012. Nous venons tout juste d’atterrir à Hokkaido et nous voici déjà sur la route. J’ai l’impression de conduire dans un nouveau pays : le paysage semble plus étendu, vallonné et l’air est tellement plus frais qu’à Tokyo !

Tenkaen Hokkaido
The Tenkaen in Hokkaido.

Facile de trouver le parc abandonné chinois. La pagode contraste avec la verdure et elle s’aperçoit de très loin.

Moon Gate
The Moon Gate.

On se gare devant l’entrée. Il n’y a personne et le parc est seulement protégé par des barrières de quelques centimètres de haut. Le ciel se dégage et ce haikyo promet une exploration facile et agréable. La matinée s’annonce bien !

Chinese House
Chinese House.

L’ambiance est réaliste, elle me rappelle avec émotions mon année passée en Chine. Les couleurs ocres, le bois vermoulu. La décomposition du lieu rajoute positivement à son caractère, on se croirait dans une version du Palais d’Été qui aurait été laissé aux griffes du temps.

China in Japan
China in Japan.

Tout y est : la Moon Gate, la pagode, ainsi qu’une sorte de jardin qui me rappelle la Forêt de Pierre de Kunming. Montons en haut de la pagode pour voir à quoi ressemble le parc dans son intégralité.

Tenkaen Pagoda
Tenkaen Pagoda.

Le parc fût construit en 1992 et fermé seulement 7 années plus tard. Avec d’autres parcs, il avait pour but d’attirer les visiteurs dans la région mais, hélas !

Tenkaen Village
Tenkaen Village.

Nous visiterons un autre parc abandonné à Hokkaido un peu plus tard dans cet article 😉 En attendant, si vous voulez voir plus de photos du Tenkaen, c’est ici.

Kejonuma Leisure Land

Automne 2011. C’est à mon arrivé au Japon en 2008 que j’ai découvert le site japonais Deflation Spiral. C’est le site le plus populaire sur les haikyo même s’il semble avoir peu évolué ces dernières années. Un collègue avait partagé avec nous une photo incroyable prise par ce photographe : celle d’une grande roue abandonnée au milieu de la forêt.

Kejonuma Leisure Land
Kejonuma Leisure Land.

Pourtant, ma passion pour les haikyo ne s’est pas déclarée à ce moment-là. Mais la photo de cette grande roue abandonnée, elle, est restée gravée en moi jusqu’à bien plus tard.

Ferris Wheel of Kejonuma Leisure Land
The Ferris Wheel of Kejonuma Leisure Land.

En 2010, sur les conseils d’un ami, j’achète mon tout premier DSLR. Il me fallait ensuite trouver un sujet pour le week-end, mais je n’avais qu’une idée en tête : retrouver cette grande roue abandonnée. Sans le savoir, j’étais déjà une sorte d’urbexeur ou haikyoist. Un endroit nous semble cool, catchy, atmosphérique, alors il faut absolument nous y rendre.

Below the Ferris Wheel
Below the Ferris Wheel.

Mes recherches me ramènent sur un ancien haikyo aujourd’hui détruit. Tant pis ! Il doit y en avoir d’autres. Je tombe alors sur le site de Michael John Grist, un Anglais fanatique de haikyo. Il en a visité des dizaines, mais c’est l’un d’entre-eux qui me tape dans l’oeil, le Sports World. Il n’y a pas de grande roue dans ce parc aquatique abandonné malheureusement mais il s’y trouve un virus bien puissant. Après cette visite, impossible de passer un week-end sans visiter un haikyo !

Two Gondolas
Two Gondolas.

Mais je divague… où suis-je à présent ? Je suis à Tohoku avec Nikozouji, un Japonais qui visite des haikyo depuis bien plus longtemps que moi. J’ai beaucoup de respect pour lui et son groupe car ils passent beaucoup de temps à trouver de nouveaux haikyo et font de leur mieux pour les protéger. Le hobby ne serait probablement pas le même sans eux.

La route pour accéder au Kejonuma Leisure Land est toute cabossée et fissurée. Le séisme de 2011 a frappé de plein fouet ici ! Pourtant, aujourd’hui, le petit parc pour enfants est incroyablement serein. 15 ans de silence…

Yoko
Yoko.

Mais voilà, il se trouve justement dans ce petit parc d’attractions une grande roue tendrement rouillée. C’est le tout premier sujet photo dont je rêvais ! J’en profite pour déposer Yoko sur l’une des nacelles. Ce lieu ne contient pas grand chose mais devient immédiatement l’un de mes haikyo préférés.

Yoko on Abandoned Ferris Wheel
Yoko on Abandoned Ferris Wheel.

Un peu bizarre non, l’utilisation d’une figurine ? J’ai joué avec celles-ci pendant quelques mois, mais je n’ai ensuite jamais renouvelé l’expérience. J’aime le fait de rajouter un peu de vie dans un lieu abandonné, mais le problème c’est que ces figurines ont un côté un peu hentai… ou alors peut-être devrais-je essayer avec un Totoro 😉

Russian Village

Printemps 2013. Pour la première fois, je pars visiter la préfecture d’Akita. Je suis accompagné d’une haikyoiste japonaise de 18 ans, Mimi (c’est son nom !). Elle prend des photos superbes et j’ai toujours été admiratif de son travail et de son intrépidité. Ah, si, une seule chose l’effraie à ma connaissance : les ours ! Il est minuit passé et l’accès à la mine que nous souhaitions voir est bloqué par la neige. On se rattrape avec la vue imprenable sur la voie lactée, mais Mimi n’ose pas sortir de la voiture : il y a des bruits dans les fourrés ! Bon, je dois vous l’avouer, je ne suis pas super rassuré non plus. Après quelques photos, nous partons en direction du Russian Village. Le soleil se lève.

The Russian Village
The Russian Village.

Mimi me rappelle que de nombreux explorateurs se sont fait prendre et il y a des panneaux placés un peu partout à l’entrée pour nous le rappeler. Nous rentrons prudemment mais une fois à l’intérieur, c’est sans danger.

Inside Suzdal
Inside Suzdal.

Le Russian Village est l’un des premiers parcs à thème abandonnés au Japon dont j’ai vu les photos mais c’est finalement le dernier que j’ai visité.

Russian Village Shades
Russian Village.

Il fût construit en 1993 et possède un tas de surprises : un hôtel gigantesque, une copie de l’église Souzdal, des petits magasins et un cirque près duquel l’on trouve un mammouth.

Abandoned Mammoth
Abandoned Mammoth.

Le Russian Village est l’un des haikyo les plus saccagés mais il possède un charme particulier. Pour en profiter au maximum, il faudrait définitivement y retourner en hiver 🙂

Suzdal Sunset
Suzdal Sunset.

Vous trouverez quelques photos supplémentaires sur mon site sur les haikyo.

Gluck Kingdom

Été 2012. C’est lors d’un voyage à Hokkaido avec Hoshino-san et Jing que je me suis décidé à visiter le Gluck Kingdom. Je suis légèrement tendu, car il paraît que les poulets locaux n’ont rien d’autre à faire que de surveiller les alentours du parc.

Gluck Kingdom
The Gluck Kingdom.

Des signes KEEP OUT et NO ENTRY sont disposés un peu partout et une sorte d’épouvantail éventré sur les fers barbelés nous accueille. À côté de ça, nous savons que la saison est propice aux promenades pour nos amis les oursons et justement ça tombe bien, car je suis à l’apogée de ma splendeur à l’horizontale.

abandoned, haikyo, japan, japanese, ruin, urban exploration, urbex
The Gluck Kingdom

Après une nuit mouillée, ça se découvre sans jamais vraiment s’éclaircir. Les conditions sont loin d’être excellente mais l’accès ne se fait sans aucun souci. Il semble que les poulets comme les ours ne soient pas intéressés et c’est tant mieux.

Grimm Character
Grimm Character.

Le Gluck Kingdom est un haikyo très complet avec son village médiéval allemand et son parc d’attractions. Il faut des heures pour tout visiter. Si vous voulez en voir plus en photos, allez voir ici.

Western Village

En 2010. Je ne comprends pas très bien mon ami explorateur japonais et c’est lui qui a organisé nos haikyo-vacances. À chaque spot, c’est complètement la surprise, mais en général elle est plutôt agréable. Ce sont aussi encore mes premiers haikyo et je suis super excité à l’idée de visiter mon premier parc abandonné.

Western Village Entrance
The Western Village Entrance.

L’entrée n’est protégée que très sommairement. Il est clair que plus personne ne prend soin du parc ou ne se soucie des dangers que courent ses nouveaux touristes.  Après avoir sauté la minuscule barrière et ses barbelés, nous nous retrouvons devant un wagon. Non loin de là, un vieux SL. Les rails filent vers le milieu de la forêt.

Western Village Train IR
Western Village’s IR Train.

Cette section du parc est séparés du véritable Western Village par une version du Rio Grande jouée par un petit ruisseau local. Je profite du beau temps et de la densité de la végétation pour shooter en infrarouge.

IR Watermill
The IR Watermill.

Nous trouvons ici plein de petites maisons qui étaient probablement des magasins et stands divers et variés. Les cocotiers et les montagnes aux monts enneigés sont loin de rappeler les Etats-Unis…

Western Village Station Master
Western Village Station Master.

Nous arrivons au bout et traversons le vieux pont qui emmène au Western Village.

Western Village
The Western Village.

Le village est incroyable : on a l’impression de se promener dans un village abandonné du Far-West ! Le parc fût construit par un local du nom de Ominami-san. Comme il le dit dans cet article, “le but, dans la vie, n’est pas de gagner de l’argent, mais de faire en sorte que ses rêves se réalisent”. Difficile de le contredire, mais… son parc est aujourd’hui une véritable ruine… 🙁

Western Village Theater
Western Village Theater.

À ses débuts en 1975, le Western Village était simplement une ferme à l’américaine. Mais Ominami-san fît grandir son petit parc chaque année, malheureusement au détriment de sa rentabilité. En 1995, il fait même rajouter une copie du Mont Rushmore au Western Village, il semble presque sur un coup de tête. Aujourd’hui, le petit parc à thème est complètement oublié et sans espoir de ré-ouvrir un jour.

Mount Rushmore in Japan
Mount Rushmore in Japan.

Je retournerai au Western Village encore 3 fois dans le futur pour, à chaque fois, me rendre compte que de nouvelles portes s’ouvrent tandis que d’autres se ferment. Ce lieu est abandonné mais il change petit à petit au grès de ses visiteurs 😉

Nara Dreamland

Bien-sûr, vous connaissez déjà Nara Dreamland. Non !? C’est le meilleur parc d’attractions abandonné au Japon et j’y suis allé plusieurs fois à des périodes différentes. Si les deux photos vous motivent, allez en avoir plus sur mon article sur les Rollercoasters Abandonnés !

Nara Dreamland Dawn
Nara Dreamland Dawn.
abandoned, amusement-park, asia, attraction-park, haikyo, japan, japanese, kansai, nara, ruin, theme-park, urban exploration, urbex
Sunrise Coaster

Vous avez déjà visité un tel lieu ? Si oui, partagez vos photos 🙂 Et si vous avez soif d’articles similaires à celui-ci, allez dans ma rubrique spéciale Exploration Urbaine pour découvrir plein de petits bijoux (en ruine…) !

  • Ophy

    “J’aime le fait de rajouter un peu de vie dans un lieu abandonné mais le problème c’est que ces figurines ont un côté un peu hentai…”
    Dirons nous plutôt “Ecchi” non ? Hentai n’est pas vraiment approprié pour ce genre de propos il me semble :o. Mais c’est un détail 😉

    En tout cas c’est très impressionnant de voir qu’il y a de magnifiques lieux qui existent, et qui sont abandonnés… Je ne savais pas qu’il y en avait autant, et je suppose q’il y en a encore des centaines ! Merci beaucoup pour ce partage !

    • Honte à moi, he ne connaissais pas ce mot, “Ecchi”. C’est complètement vrai ! Merci pour ton commentaire instructif, n’hésites pas à me corriger plus souvent 🙂

  • Marion Varenne

    Je suis d’accord avec la nuance de Ophy entre Hentai et Ecchi 😉

    J’adore l’effet infrarouge sur tes photos ça rend superbement bien 🙂
    Le parc western avait été bien pensé dommage qu’il n’est pas “survécu”

    • Il a survécu dans le sens positif du terme, il est passé de village fantôme à moitié (avec 2-3 visiteurs qui se promène dans un parc propre et tristounet) à un véritable village fantôme où l’on peut faire de beaux cosplays et des mises en scène ! Youpi !

  • calcifer aorou

    j’aime bcp ce site ( je me suis tjrs dis qu’il faudra que je vs salue un jour rien que deja pour vs remercier de ns montrer tt ca)…il ne se passe pas une semaine sans que je le regarde 2 a 3 fois, histoire de voir les nouveaux sujets !! j’apprends bcp en vs lisant Jordy. Perso, cela fait ma 10 éme fois au Japon et c’est pas pres de s’arreter….il faudra qu’un jour je me decide a vs emboiter le pas…mais il y a tellement a faire la bas…Arigato + + de ns faire partager vos excellent article, votre vecu, je trouve (et je ne suis pas le seul….) que c’est passionnant ! bravo de vivre comme ca, bravo pour vos shootS epoustouflantS !

    calcifer

  • Cookies Sama

    j’ai toujours admirer l’architecture asiatiques, tellement différents de la notre et différentes les unes des autres ! mais alors ce parc devait étre tellement beau ! petite pref pour la derniere !

    • Mais la dernière tu la connaissais déjà je pense non ? 🙂

      • Cookies Sama

        ah b largement ! xD Nara cette ville ! je suis en train de refaire le temple Yakushi sur minecraft. C’est pour cela que je dis que c’est tellement différent de ville en ville, de pays en pays. Quand je dois zoomer sur les photos pour observer les détails, je vois vite les différences. c’est impressionnant. Je suis toujours aussi admirative devant cette architecture.

  • Yuri Pistone

    Wow, le premier ressemble au parc du Voyage de Chihiro!

    • Disons que c’est le parc le plus proche de l’architecture Japonaise vu que c’est un parc à thème sur la Chine 🙂 Il est super, je crois qu’il a même été utilisé pour un film ou une série TV.

  • Owl

    le premier parc me fait penser au Voyage de Chihiro, c’est magnifique!

  • J’adore !! Excellent !

  • Wilson

    Salut Jordy,

    Je te remercie pour la mine d’informations dont recèle ton site. Tes photos sont vraiment sympa, et j’avoue qu’elle donne envie d’aller voir les lieux de nos propres yeux . De confronter la manière dont tu les vois (au travers de tes photos) avec celle dont je pourrais les voir.
    Je débute dans l’Urbex. J’ai eu l’occasion d’en faire un peu dans Paris, et maintenant, dès que je voyage je ne pense qu’à ça. Je sais pas si ce qui me plaît le plus c’est de découvrir le lieux où de le trouver mais l’un dans l’autre c’est assez excitant.
    Toutefois une question me taquine. Tu t’y prend comment pour trouver tes lieux ? J’utilise pas mal google maps pour le repérage. Mais ça reste assez limité. Je traîne sur internet, mais du coup je ne fais que suivre les pas des autres explorateurs, ce qui est formateur mais à un moment on a aussi envie de faire découvrir à la communauté des petites pépites. T’aurais un conseil que t’aurais aimé avoir quand tu as débuté ?

    Bonne continuation !

  • mary

    je rêverais de visité tout ça merci pour c’est belle photos continué en nous partageant vos magnifique photos

Facebook

Qui suis-je

azalea, drone, flower, japan, japanese, kyushu, natural, nature, saga, spring

Je suis Jordy Meow, un photographe français qui vit au Japon depuis près de 10 ans. J'aime découvrir des lieux authentiques, étranges, méconnus mais merveilleux. Je suis auteur de plusieurs livres et je prépare des guides sur le Japon en dehors des sentiers battus. Si vous souhaitez m'aider un peu pour que ce site évolue plus vite, rendez-vous sur mon Patreon et... suivez-moi :)

Newsletter