Senjōgahara : Le Marais de Feu

Senjōgahara : Le Marais de Feu

À Nikko, en allant au delà du lac Chūzenji et des belles Cascades de Ryūzu il y a un autre superbe endroit à découvrir : le Marais de Senjōgahara (戦場ヶ原).

Good Morning Senjogahara

Senjōgahara  (戦場ヶ原)

En faire le tour prends environ 2h ou 3h, mais il y a des sentiers bien plus long et il vous faudra même y passer la nuit si vous voulez tout faire. Un excellent terrain de jeu, une rando idéale à faire entre potes.

Senjogahara Woods

La première partie se fait dans un coin très forestier qui me rappelle par moment la forêt des Landes par ses odeurs et sa luminosité, malgré une végétation complètement différente.

Senjogahara Yellow Forest

Nous arrivons à l'observatoire principal du marais mais on se demande un peu ce qu'il y a à voir maintenant que l'on sait que l'on n'est pas censé voir les ours. La vue est en tout cas très relaxante, il n'y a pas un seul bruit… et cerise sur le gâteau, une famille de Japonais nous offre le café chaud !

Viewpoint at Senjogahara

On marche et en arrive enfin au carrefour que j'attendais. Mais malheureusement, le sentier que je voulais suivre est fermé ! Des gardes-champètres sont postés à l'entrée, leur sabre à la main… la raison ? La veille, un touriste s'est fait attaqué par un ours ! Ben oui, et alors ? L'ours a établi son camp en plein milieu du parcours et ne vas jamais visiter les autres ? Je me demande quel va être le processus de décision qui permettra la ré-ouverture de ce sentier… mais il faudra sûrement attendre que le même ours frappe ailleurs 😀 J'aurai bien continué sur ce sentier, mais il est plus facile de sauter des barricades que la garde-champêtre ! Ah, quoique !

Senjogahara Street

On continue donc sur l'autre parcours et ce n'est pas du tout une déception. Je dois le dire, j'adore ces chemins de caillebotis : c'est super agréable, ça permet de marcher très vite et de pouvoir profiter du décor en même temps.

Senjogahara Yellow Trees
Senjogahara Yellow Fire
Senjogahara Marshland
Senjogahara's Autumn Colors
Senjogahara Sky
Reed in Senjogahara
The End of Senjogahara

Ah, au fait, vous voulez savoir ce que veut dire Senjōgahara ? Ça signifie "Champ de Bataille" ! Mais jamais rien ne s'y est vraiment passé en vérité. En dehors bien-sûr des folichonneries des ours farceurs ! Ah, bande de petits cons ! :shoot:

The 4 Trees of Senjogahara

Shōyō-en Garden (逍遥園)

Vous avez les yeux qui vont virés au jaune ? Alors retournons à Nikko, et plus précisément au Jardin Shoyo-en, histoire de se calmer les rétines.

Shoyo-en Garden

Il est encore un peu trop tôt pour ce jardin, les érables ne sont même pas encore tout rouges. Mais vous vous devez de le visitez si vous aller voir les temples de Nikko, il est juste à côté, moins bien visité, mais vraiment très beau.

Shoyo-en Autumn Trees

Bon, on dit au revoir à Nikko pour cette année ?

Entrance to Shoyo-en

Nous irons ensuite immédiatement dans les Alpes Japonaises afin de profiter de la fin flamboyante de l'automne !  Avec des ours on espère !? :p

Avec ma présentation de Nikko sur ces deux derniers articles (avec les Cascades de Nikko), qu'est-ce que vous avez préféré et où iriez-vous définitivement – ou pas ?

Qui suis-je

Je suis Jordy Meow, bienvenue sur mon blog Japon alternatif. Depuis 10 ans que j’y vis, j’y explore des lieux insolites, méconnus, abandonnés, et une multitude de jolis petits coins pommés. Ici, vous voyagerez dans un autre Japon, entre transportations et perplexités. N’hésitez pas à me soutenir via mon Tipeee. Merci 💜

Newsletter