Kamishikimi Kumanoimasu Shrine
Kamishikimi Kumanoimasu Shrine

L’Incroyable Sanctuaire de Kamishikimi

Au pied du mont Aso, se trouve un petit sanctuaire à l’atmosphère mystique perdu au milieu d’une forêt de cyprès. Empruntez le chemin bordé de toros en pierre et venez découvrir ce lieu hors du temps.

Tout près d’Aso, dans la préfecture de Kumamoto, se trouve un mystérieux sanctuaire qui attire de plus en plus de visiteurs. L’environnement naturel sacré des lieux est rapidement devenu la coqueluche des réseaux sociaux après avoir servi de décor dans un manga populaire. Prêt pour l’aventure ?

Kamishikimi Kumanoimasu Shrine
Kamishikimi Kumanoimasu Shrine

Une ascension bordée de 100 lanternes en pierre

La visite commence par un long escalier serpentant à travers une forêt de cyprès. Le chemin est bordé de 100 lanternes de pierre couvertes de mousse. On ressent immédiatement l’atmosphère sacrée du lieu.

L’ascension se compose de quelque 270 marches, ce qui participe grandement au caractère reculé de l’endroit. Il est d’ailleurs surnommé par certains “l’entrée d’un autre monde”. On comprend cette dénomination en grimpant ce sentier hors du temps.

Kamishikimi Kumanoimasu Shrine
Kamishikimi Kumanoimasu Shrine

Au tiers du chemin, un premier torii envahit de mousse verte nous invite à pénétrer dans le royaume des esprits.

Le sanctuaire principal se situe à mi-chemin du sentier escarpé. La fondation de Kamishikimi Kumanoimasu reste nébuleuse car peu d’informations mentionnent son origine.

Kamishikimi Kumanoimasu Shrine
Kamishikimi Kumanoimasu Shrine

Le bâtiment actuel daterait de 1722, il aurait été reconstruit après un incendie destructeur. Il fait partie d’un ensemble de 3000 sanctuaires Kumano répartis sur l’archipel dont 4 sont situés dans la région de Takamori.

Ce qui est sûr, c’est que ce lieu est vénéré depuis des millénaires. La raison ? Son grand “trou d’air” situé juste au-dessus du sanctuaire.

Kamishikimi Kumanoimasu Shrine
Kamishikimi Kumanoimasu Shrine

Appelé Ugetoiwa, cette roche sacrée en forme d’arche est réputée pour être un puissant “power spot”. On y accède en poursuivant le sentier jusqu’au sommet.

Un sanctuaire shinto dédié au couple mythique Izanami et Izanagi

Le sanctuaire Kamishikimi vénère le couple de kami fondateur Izanami et Izanagi. Selon la légende, ils auraient créé toutes les îles nippones à la suite de leur heureux mariage.

Kamishikimi Kumanoimasu Shrine
Kamishikimi Kumanoimasu Shrine

L’histoire n’est pourtant pas toute rose, car Izanami finit par mourir tragiquement après avoir donné naissance à l’esprit du feu. Le couple se retrouve séparé : elle veille sur le royaume des morts et lui protège le pays des vivants.

Leur symbole se retrouve un peu partout dans le sanctuaire : un duo de feuille de l’arbre Nagi. Cet arbre conifère a la particularité d’avoir des feuilles où les veines sont seulement verticales.

Kamishikimi Kumanoimasu Shrine
Kamishikimi Kumanoimasu Shrine

La symbolique veut qu’elles soient difficiles à déchirer tout comme il est difficile de briser un solide mariage. C’est d’ailleurs pour cela qu’elles sont souvent présentes lors des cérémonies de mariage au Japon.

Un lieu mystique oublié devenu star des réseaux

Ce modeste sanctuaire shinto, reculé en pleine nature, s’est retrouvé sous le feu des projecteurs par une mangaka originaire de Kumamoto. Yuki Midorikawa a utilisé les lieux pour installer son histoire.

Kamishikimi Kumanoimasu Shrine
Kamishikimi Kumanoimasu Shrine

Le premier tome du manga est paru en 2003, mais c’est surtout l’animé “Into the Forest of the Fireflies’ Light” (Hotarubi no Mori e 蛍火の杜へ) sorti en 2011 qui a rencontré un franc succès.

L’histoire raconte l’amitié d’une jeune fille Hotaru et d’un étrange garçon au masque de chat, Gin. La scène culte se passe dans la forêt de cyprès qui mène au sanctuaire Kamishikimi. Les fans ont rapidement commencé à repérer ce lieu hors du commun et le partager sur les réseaux sociaux.

Kamishikimi Kumanoimasu Shrine
Kamishikimi Kumanoimasu Shrine

L’atmosphère si particulière et la beauté mystique de ce lieu sacré a rapidement fait grandir sa popularité. Aujourd’hui, photographes, manga-otaku, instagramers et visiteurs lambdas se côtoient sur les marches du sentier escarpé.

Qui est Jordy Meow ?

Je suis Jordy Meow. Photographe le jour, développeur la nuit. Parfois le contraire.

Je vis au Japon et j’explore les lieux insolites, abandonnés, mais aussi les beaux paysages et petits villages.

Newsletter

Recevez un e-mail par mois (maxi) avec mes derniers articles et livres. C'est le seul moyen de m'aider. Merci de tout cœur ! 💕