Les Sakura de Tokyo

Les Sakura de Tokyo

Je suis encore resté à Tokyo cette année pour y célébrer ma journée spéciale sakura 2014. J’ai été pris de cours une fois de plus par la floraison instantanée des cerisiers et j’ai dû me décoincer une journée d’urgence afin d’aller arpenter les rues tokyoïtes à la recherche de jolies scènes. Mais voilà, je dois vous prévenir : je n’ai pas été aussi chanceux que l’an dernier alors j’ai dû me rabattre un peu sur des coins que je connaissais déjà 🙂

Hibiya.

Les premières arrivées ce sont les les fleurs de pruniers. Et au parc d’Hibiya, elles étaient de toute beauté ! Comme elles durent assez longtemps, on peut encore les admirer en même temps que les fleurs de cerisiers. Spécial coup de coeur pour celles de la photo suivante.

Hibiya.

Je vais tricher un peu et vous poster une photo d’un sakura prise un jour précédent, sous la pluie. Pour ne rien vous cacher, il faisait tellement mauvais que j’ai sérieusement songé à faire ma journée sakura 100% sous la pluie 😉

Sakura.

Les sakura sont de toute évidence plus facile à faire ressortir sur un beau ciel bleu. Je remettrai mon exercice de style sous la pluie pour une année ultérieure (et pas pour 2015, j’ai déjà une autre idée pour celle-ci !).

Sakura.

J’ai profité de cette journée pour passer à Inokashira, dans un coin que je ne fréquente pas du tout d’habitude (Kichijoji). C’est en vérité un coin plutôt ordinaire : un temple, des petits ponts, des sakura, des vieux Japonais et, euh, des bâteaux-oies.

Inokashira.

Inokashira.

Je suis ensuite revenu sur Tokyo pour visiter le Sanctuaire Controversé de Yasukuni.

Yasukuni Shrine.

Yasukuni Shrine.

Yasukuni Shrine.

J’ai cherché des prises de vue depuis les toits de la ville mais les beaux sakura n’étaient pas évident à cerner depuis la haut. J’ai fini par trouver cette scène relativement intéressante à Ikebukuro.

Ikebukuro.

Pour finir ma journée, je suis allé marcher à Yanaka. Il y a beaucoup de sakura dans le cimetierre mais ce n’est toutefois pas aussi impressionnant qu’à Aoyama. J’ai cherché des scènes plus discrètes dans les recoins du coin mais l’exercice s’est révélé être un échec. Alors pour ne pas repartir bredouille, je suis allé photographier deux sakura que j’aime beaucoup au Temple de Tennoji.

Yanaka.

Yanaka.

J’ai ensuite pris les photos suivantes sur ma route quotidienne, en allant ou en revenant du boulot.

Tokyo Midtown.

Tokyo Midtown.

Tokyo Midtown.

Tokyo Midtown.

Vous êtes au Japon ? Vous avez des photos de sakura discrets et secrets sur lesquels vous êtes tombé par chance ? Ou alors en avez-vous trouver en France ? N’hésitez pas à partager vos photos en commentaires, c’est toujours sympa 🙂 Sinon, si vous avez quelques minutes devant vous, vous pouvez revenir sur mon article : Sakura : Une Promenade au Calme, à Tokyo.

Qui suis-je

Je suis Jordy Meow, bienvenue sur mon blog Japon alternatif. Depuis 10 ans que j’y vis, j’y explore des lieux insolites, méconnus, abandonnés, et une multitude de jolis petits coins pommés. Ici, vous voyagerez dans un autre Japon, entre transportations et perplexités. N’hésitez pas à me soutenir via mon Tipeee. Merci 💜

Newsletter