Higashi Chaya District
Higashi Chaya District

Kanazawa au Printemps et en Hiver

Ville de patrimoine et d’histoire, Kanazawa offre une charmante balade dans le Japon d’antan. Entre sakura et neige, visite guidée en deux temps.

Située entre les Alpes japonaises et la mer du Japon, Kanazawa est la capitale de la préfecture d’Ishikawa. Berceau du puissant clan des Maeda, la ville rivalisait autrefois avec Osaka et Kyoto. Elle est aujourd’hui réputée pour son patrimoine historique, son artisanat et son jardin.

Kanazawa est une Jōkamachi (城下町 “ville sous le château”), sa vieille ville s’est développée autour de son château. Selon la légende, un paysan qui creusait le sol pour planter des pommes de terre y découvrit des pépites d’or.

La ville a été baptisée Kanazawa qui signifie “le marais doré”. La dorure à la feuille est d’ailleurs la spécialité de Kanazawa, la ville produit 99% des feuilles d’or utilisées au Japon.

Higashi Chaya District 東山ひがし茶屋街

Higashi Chaya District
Higashi Chaya District

Qui dit ville puissante à l’époque Edo dit quartier de Geishas. De façon similaire à Kyoto, Kanazawa possédait de nombreux établissements de maisons de thé (Chaya), répartis un peu partout dans la ville.

L’héroïne du livre de Inoue Yuki, Mémoire d’une geisha se déroule d’ailleurs dans l’un de ces districts.

Les maisons de thé japonaises, contrairement à la légende urbaine, ne sont pas des maisons closes, mais bien des établissements de divertissements. Les riches convives viennent y profiter de banquets en compagnie de Geishas qui dansent et jouent des instruments pour animer la soirée.

Higashi Chaya District
Higashi Chaya District

En 1820, avec les réformes sociétales du pays, les Chaya sont regroupés dans seulement quatres quartiers éloignés du centre ville.

Le plus grand quartier de Chaya encore debout est le Higashi Chaya Gai (東茶屋街). Tout comme le quartier de Gion à Kyoto, il a été classé au patrimoine culturel du Japon. L’allée centrale du quartier dessert des échoppes des deux côtés aux façades typiques en croisillons de bois appelé “Kimusuko”.

Kanazawa
Kanazawa

À l’époque Edo, les maisons de thé sont les seuls bâtiments à deux étages autorisés. L’entrée se situe au rez-de-chaussée du côté de la façade en treillis. Les salles de réception pour les invités se situent quant à elles au premier étage.

Aujourd’hui, il reste 42 Geishas encore en activité à Kanazawa, dont 12 dans le quartier de Higashi Chaya. Deux “Chaya” traditionnelles continuent de perpétuer la tradition depuis presque 200 ans : Ochaya Shima et Kaikaro.

Le jardin Kenrokuen 兼六園

Kenrokuen fait partie du podium des trois jardins les plus célèbres du Japon (avec Kairaku-en à Mito et Koraku-en à Okayama). Situé à côté du château, il s’étend sur près de 12 hectares.

Kenrokuen
Kenrokuen

Il a été construit au début du 17e sous l’impulsion du clan Maeda. Il a été détruit dans un incendie, puis restauré au 18e siècle, et finalement il a enfin ouvert au public en 1870.

Son nom signifie le “jardin aux 6 aspects”, en référence aux six caractéristiques essentielles d’un jardin japonais parfait. Ces 6 principes de composition paysagère fonctionnent par paire.

Kenrokuen
Kenrokuen

Le premier “espace et confinement” est représenté par des grandes étendues ouvertes en opposition à des recoins plus intimes. Le second couple “l’artifice et l’authentique” se retrouve dans la minutie de reproduire la nature de la façon la plus réelle possible. Le troisième “points d’eau et panorama” se reflète dans l’étang principal et la colline qui domine la ville.

Kenroku-en
Kenroku-en

La déambulation se fait autour d’un large étang artificiel Kasumigaike. Au fil des saisons, le paysage change de visage, tantôt recouvert de neige, tantôt recouvert de sakura en fleurs. Cette variété est possible grâce aux 183 espèces de végétaux qui composent le jardin et fleurissent à différentes saisons.

Ma Boutique

Si vous aimez cet article et le Japon, jetez un oeil à ma petite (vraiment toute petite) boutique ! Et bien-sûr, n’hésitez pas à laisser des commentaires ci-dessous à propos de cet article, ça me fait toujours extrêmement plaisir !

Et pour encore plus de contenu dingue sur le Japon, suivez Jordy Meow on Instagram ! 🎵

Qui est Jordy Meow ?

Je suis Jordy Meow. Photographe le jour, développeur la nuit. Parfois le contraire.

Je vis au Japon et j’explore les lieux insolites, abandonnés, mais aussi les beaux paysages et petits villages.

Newsletter

Recevez un e-mail par mois (maxi) avec mes derniers articles et livres. C'est le seul moyen de m'aider. Merci de tout cœur ! 💕