Miharu Takizakura (三春滝桜)
Miharu Takizakura (三春滝桜)

Miharu Takizuka : Le Plus Beau Cerisier du Japon

Miraculé du séisme de 2011, la floraison du cerisier millénaire attire chaque année plus de 300 000 visiteurs !

La petite ville agricole de Miharu est située dans la préfecture de Fukushima. Elle a hérité son nom “Miharu”, signifiant “trois sources”, de la floraison exceptionnelle de ses arbres fruitiers : cerisiers, pruniers et pêchers. La bourgade de 17 000 habitants est surtout connue pour abriter sur ses terres le “plus beau cerisier du japon” : le Miharu Takizakura 三春滝桜.

Miharu Takizakura (三春滝桜)
Miharu Takizakura (三春滝桜)

Un cerisier millénaire devenu trésor national

Âgé de plus de 1000 ans, l’arbre est classé parmi les trois cerisiers géants de l’archipel nippon (日本三巨大桜) et des cinq plus grands cerisiers du Japon (日本五大桜).

Il a de plus été désigné trésor national en 1922, une première pour un arbre ! Très apprécié des Japonais, il est souvent cité dans les sondages comme l’arbre numéro 1 de tout le pays.

Miharu Takizakura (三春滝桜)
Miharu Takizakura (三春滝桜)

Il tient son nom Takizakura (“cerisier cascade”) de la forme de ses branchages, qui créent une cascade de millions de pétales rose pâle à sa floraison.

Modeste en hauteur (seulement 12 mètres), c’est la circonférence de son tronc (9,5 mètres) et son envergure (22 mètres) qui en imposent.

Un cerisier cascade qui domine la colline

Idéalement situé à mi-hauteur d’une petite colline, les visiteurs peuvent admirer le cerisier sous toutes les coutures : en contre-plongée depuis les racines ou en plongée depuis le haut de la colline.

Miharu Takizakura (三春滝桜)
Miharu Takizakura (三春滝桜)

Le Miharu Takizakura fleurit généralement entre mi-avril et fin avril. À son pic de floraison, des centaines de milliers de personnes viennent admirer ses pétales colorés.

Miharu Takizakura (三春滝桜)
Miharu Takizakura (三春滝桜)

Au total, près de 300 000 personnes visitent le lieu chaque année. C’est une source de revenus importante pour la modeste municipalité qui utilise les frais d’entrée pour l’entretien de l’arbre.

Miharu Takizakura : un symbole de résilience

En 2005, la neige a bien failli avoir raison de lui : d’importantes chutes de neige ont fragilisé certaines branches qui se sont cassées. Grâce à la mobilisation des habitants qui ont évacué la neige et installé des poutres pour le soutenir, l’arbre a tenu bon.

Miharu Takizakura (三春滝桜)
Miharu Takizakura (三春滝桜)

En 2011, le séisme du 11 mars qui a durement touché la région de Fukushima n’a miraculeusement causé aucun dommage au Miharu Takizakura.

Le cerisier millénaire est devenu un symbole de résilience pour la région.

Et pour encore plus de contenu dingue sur le Japon, suivez Jordy Meow on Instagram ! 🎵

Qui est Jordy Meow ?

Je suis Jordy Meow. Photographe le jour, développeur la nuit. Parfois le contraire.

Je vis au Japon et j’explore les lieux insolites, abandonnés, mais aussi les beaux paysages et petits villages.

Newsletter

Recevez un e-mail par mois (maxi) avec mes derniers articles et livres. C'est le seul moyen de m'aider. Merci de tout cœur ! 💕