Hachijo Royal Hotel
Hachijo Royal Hotel

Hachijo Royal Resort : Le plus grand hôtel abandonné du Japon

C’est à 300 kilomètres de Tokyo, mais pourtant toujours à Tokyo que je retrouve mon ami Martin pour de nouvelles aventures… sur une île déserte, dans un hôtel oublié…

Oui, bon, d’accord, j’exagère un tantinet ! Mais nous voici effectivement sur une île tristement célèbre pour son hôtel abandonné : le Hachijo Royal Resort. C’est officiellement triste, mais officieusement… excitant ! Regardez-le, ça donne envie d’aller l’explorer, n’est-ce pas ?

Ça tombe bien, il fait bon, il fait beau et cet haikyo est plutôt accueillant. Nous en faisons le tour et passé la piscine souillée, la voiture rouillée, nous voilà face à une petite porte en métal souillée, rouillée, mais aussi entrebâillée ! Elle nous invite chastement à pénétrer le plus grand hôtel abandonné du Japon.

Il n’est pas surprenant qu’un hôtel d’une taille pareille et avec une accessibilité aussi limitée soit abandonné aujourd’hui. Mais au début des années 1960, les Japonais qui possédaient un passeport étaient rares et les voyages à l’étranger peu courants. Okinawa, qui est aujourd’hui le leader du tourisme tropical, était encore sous l’occupation américaine. Le gouvernement a mis en œuvre des stratégies pour promouvoir Hachijojima en tant que l’Hawaï du Japon (et ils ont fait la même chose avec la Péninsule d’Izu).

Grâce à son accès facilité (temps de trajet court en ferry et aéroport construit par la marine impériale japonaise), l’île s’est rapidement développée grâce aux investissements immobiliers pour accueillir un grand nombre de touristes. C’est dans ce contexte florissant que l’hôtel a été construit en 1963 (ou 1968… selon les sources !). Et, c’est quoi ce bruit au-dessus ? Il y a des portes qui claquent et des bruits de pas… bizarre. Bref.

Inspiré de l’architecture baroque française, cet hôtel de luxe est à son ouverture l’un des plus grands palaces du pays. Il affiche fièrement des représentations en plâtre de statues grecques et des fontaines ornées. C’est tellement beau (pff, et vous me croyez ?). En tout cas, l’hôtel est le reflet du boom économique que connaît le Japon à l’époque. Et aujourd’hui… de son déclin ?

Hachijo Royal Hotel
Hachijo Royal Hotel

Trente ans plus tard, le Hachijo Royal Hotel (entre-temps renommé le Hachijo Oriental Resort) n’a plus rien de son charme d’antan. Avec la démocratisation des voyages à l’étranger, les touristes préfèrent les plages d’Hawaï ou de la Thaïlande à celles de Hachijojima, qui décline petit à petit. Vous le savez peut-être, mais le prix des hôtels au Japon est relativement élevé, il vaut mieux se la couler douce à l’étranger !

Mais c’est comme ça, hein. L’hôtel ferme définitivement ses portes en 2006. Et, oui, il y a vraiment quelqu’un près de nous ! J’espère que ce n’est pas un animal…

Hachijo Royal Hotel
Hachijo Royal Hotel

Aujourd’hui, le bâtiment abandonné depuis plusieurs années est envahi par la végétation.

Oh, mais voici un humain au bout du couloir ! Il a l’air de faire comme nous, et d’explorer toutes les chambres. Hey guys! Le mec est très sympa, il est australien. Il est venu sur l’île dans le seul but explorer cet hôtel et compte bien y passer la nuit ! D’après lui, les draps sont assez propres (dans certaines chambres) pour s’y installer. L’aventure me tente, mais je suis toujours très moyennement rassuré par les déjections, l’amiante et tout le reste. Bref, nous lui souhaitons une bien bonne nuit !

Hachijo Royal Hotel
Hachijo Royal Hotel

La plupart des installations de l’hôtel ont subi de lourdes dégradations en raison du climat tropical, mais il reste encore quelques pièces parfaitement conservées. Juste avant sa fermeture, il a été utilisé dans le film ‘Trick Movie 2” (2006) comme quartier général de l’organisation ennemie, Le lieu de tournage aurait été préservé, et je me demande si je ne l’aurais pas trouvé ?

Hachijo Royal Hotel
Hachijo Royal Hotel

Honnêtement, cette visite m’a été très agréable ! Nous sommes très loin des explorations haletantes que j’ai pu faire dans le passé comme celle de l’impressionnant Negishi, de la base militaire de Fuchu, ou bien-sûr de l’île de Gunkanjima ! Donc n’hésitez pas à aller visiter mes articles si vous voulez revivre ces moments saisissants.

Oui, Martin a été très silencieux lors de cette visite ! Je lui ai scotché la bouche pour avoir le calme, mais vous pouvez le retrouver sur notre exploration de La Centrale Hydroélectrique Abandonnée de Wagakawa si vous voulez l’entendre. Voilà, il y a 4 autres hôtels abandonnés sur l’île alors, à bientôt, nous avons du travail ! 😎

Qui est Jordy Meow ?

Je suis Jordy Meow. Photographe le jour, développeur la nuit. Parfois le contraire.

Je vis au Japon et j’explore les lieux insolites, abandonnés, mais aussi les beaux paysages et petits villages.

Liste de diffusion

Recevez un e-mail par mois (maxi) avec mes derniers articles et livres. C'est le seul moyen de m'aider. Merci de tout cœur ! 💕