Les Écoles Abandonnées du Japon

Les Écoles Abandonnées du Japon

J'ai toujours eu un faible pour les écoles abandonnées japonaises. Non seulement parce qu'elles s'écroulent en beauté dans des campagnes reculées, mais aussi et surtout car elles sont le berceau de l'âme japonaise.

Abandoned Wooden School

Ces écoles de bois datent pour la plupart d'avant la Seconde Guerre Mondiale et certaines ont même été construites pendant l'ère Meiji. Aujourd'hui, la plupart de ces petites écoles très locales sont fermées depuis que la présence de jeunes dans les villages s'est affaiblie. Il y en a probablement des milliers au Japon, des plus ou moins grandes et des plus ou moins abandonnées.

Le fonctionnement de ces petites écoles reflètent cependant toujours très bien la société japonaise d'aujourd'hui, alors pour agrémenter ces photos, je vous propose une introduction sur le système éducatif au Japon via des détails curieux. J'espère que cela donnera un peu de vie aux photos !

L'école japonaise

Les étudiants se rendent à l'école à pied, ou alors c'est maman qui les emmènent. Au Japon, il n'y a pas de bus scolaires ! Et aller à l'école à vélo, c'est rare : en ville c'est interdit, mais parfois autorisé à la campagne. Nous sommes très loin de la France où les élèves vont au collège en cyclomoteur débridé, la clope au bec !

Wooden School in the Valley

Les élèves ont tous un cartable similaire, parfois acheté ou hérité d'un membre de la famille. Attention, si les parents emmènent leur enfant à l'école, ils ne doivent surtout pas porter leur cartable… au risque de se faire réprimander par le professeur ! Au Japon, l'étudiant doit tout faire lui-même. Pas si loin de là, en Chine, c'est exactement le contraire : les parents doivent tout faire pour aider leurs enfants.

Old Japanese Classroom

Les premières journées à l'école primaire sont entièrement consacrées au comportement et à la tenue en classe. Les élèves apprennent à disposer leurs livres et leurs crayons sur le bureau, à se lever, s'asseoir, et à comment prendre des notes ou encore poser des questions. Les cours ne commenceront que quand les élèves auront bien assimilées toutes ces règles.

Dark School Corridor

Les cours durent 50 minutes, avec des pauses de 10 minutes entre chaque. Ces pauses sont véritablement des repos étant donné que les élèves ne changent pas de classe : ce sont les professeurs, quand ils en ont plusieurs, qui se déplacent. Il n'y a pas cependant de longues récréations comme en France en dehors de la pause de midi (qui dure environ une heure).

Ninomiya Sontoku Haikyo

Haikyo Playground

Devant les écoles se trouve quasiment toujours une statue de Ninomiya Sontoku, un philosophe – économiste de l'ère Edo. Il ne représente donc pas un étudiant, mais il était connu pour étudier constamment dès qu'il en avait l'occasion.

Ninomiya Sontoku

La statue est basée sur la phrase d'un roman : « il montait très tôt dans les montagnes pour aller chercher du bois avant le chant du coq ko-ke-kok-ko !. Il étudiait et travaillait chaque jour pour nourrir son petit frère bébé et sa mère. C'est de cette façon qu'il devint le grand maître Ninomiya Sontaku d'Odawara au Japon ». Un brave type.

Beautiful School in Japan, Ibaraki

La salle de classe est intimement lié aux ~ 40 élèves qui vont y étudier pendant une année voire deux années complètes. La classe est appelée kumi et on y compte environ 40 élèves, eux-mêmes séparés en groupes. La classe a un délégué et il en va de même pour chaque groupe. Ceux-ci sont choisis par le professeur (qui parfois demande l'avis des élèves, mais sans faire de votes) et il en va de même pour la disposition des élèves dans la classe. Il n'y a ainsi pas de bataille pour être au fond de la classe comme en France 😉

Abandoned Classroom in Ibaraki

Quand j'étais enfant, les bureaux étaient en bois, pour deux personnes et ils étaient inclinés. On pouvait les ouvrir et mettre nos livres à l'intérieur, mais on le faisait rarement vu qu'ils étaient utilisés par plusieurs classes. Au Japon, je n'ai jamais vu ce genre de bureau, d'ailleurs je doute qu'ils existent encore même ailleurs.

Wooden School in Winter

La plupart des élèves restent silencieux pendant les cours. Même s'il est possible en théorie d'arrêter le professeur pour poser une question, personne ne le fait. La réalité est vraiment différente des animés ! Sauf peut-être pour les jupes que les étudiantes se raccourcissent au lycée…

Abandoned School in Nara

Le professeur rentre dans la classe et donne ainsi un cours de 50 minutes, sans s'arrêter. Si les élèves ne comprennent pas bien le cours, ils peuvent participer à des cours de soutien assez spéciaux, payants et il paraît très pragmatiques (mémorisation – régurgitation de concepts). Ils sont appelés juku.

Haikyo Classroom

Les écoles abandonnées sont incroyablement propres comme si elles s'accrochaient à leurs bonnes vieilles habitudes. Au Japon, les écoles sont impeccables et nettoyées uniquement par ses élèves. Alors, viendraient-ils encore ?

Satsuka School

L'école est responsable de la tenue et du comportement des élèves à l'intérieur de l'établissement mais également à l'extérieur. Ils se doivent de faire régulièrement des tours de garde dans le village et ses environs.

Les professeurs visitent aussi les familles des élèves non seulement pour les inspecter, mais aussi pour les avertir sur le comportement de leurs enfants si ces derniers ne se conforment pas aux règles.

On Second Before The Apocalypse

Le repas du midi est dégusté dans la salle de classe. Si l'école est grande, il peut y avoir une cuisine où les plats sont préparés. Autrement, les élèves se doivent d'emmener leur propre bento.

School of the Statues

Les professeurs inspectent les élèves de la tête aux pieds, en passant par les ongles et le make-up pour les filles. Il y a cependant un petit paradoxe sur l'hygiène : après le cours de sport, les élèves de l'école primaire ne prennent pas de douche et parfois gardent les mêmes affaires.

Jordy Meow As The Teacher

Comme on le voit, dans l'éducation japonaise l'individualisme n'existe quasiment pas et n'est seulement encouragée que pour les loisirs typiquement japonais, la musique, la poésie, ou des sports tels que… le golf.

Jordy Meow As The Sculptor

Comme on le dit d'ailleurs en japonais…

Crazy Classroom

出る釘は打たれる。
LE CLOU QUI DÉPASSE DOIT ÊTRE DÉFONCÉ.

School Of The Piano

Alors, tiens-toi bien. Sinon t'vas voir ta gueule à la récré !

Abandoned Piano

La vraie traduction n'est pas "défoncé", mais "enfoncé", mais j'espère que vous l'aviez deviné. Et en vérité, le clou enfoncé se traduit plus littéralement par de la critique (très souvent perverse) plutôt que par le coup de marteau.

La Corée du Nord au Japon

Incroyable mais vrai, l'on trouve aussi des écoles nord-coréennes au Japon. Les deux présentées dans cette section sont abandonnées, mais il y en a encore beaucoup d'actives et il y a même une université nord-coréenne en plein Tokyo. Mais que font-elles au Japon !?

North-Korean School of Matsumoto

La réponse est en fait assez simple. Le Japon a occupé la Corée pendant 40 ans avant la Seconde Guerre Mondiale et beaucoup de Coréens (alors considérés comme des nationaux japonais) ont déménagé au Japon. Vient ensuite la capitulation du Japon, les Coréens regagnent leur nationalité d'origine et sont alors appelés des ressortissants de Joseon (qui représente le royaume de Corée avant qu'elle soit séparée en deux).

Abandoned Human Skeleton

En 1965, le Japon reconnaît la Corée du Sud comme ayant un gouvernement légitime et propose alors aux ressortissants de Joseon de devenir des Sud-Coréens. Ce qui ne le font pas deviennent automatiquement… Nord-Coréens, vu que Joseon ne représente plus rien.

Sciences Class

Ces Nord-Coréens n'étant pas peu fiers de leurs origines n'ayant au final pas grand-chose en commun avec cette Corée du Sud américanisée et toute neuve font alors construire leurs propres écoles. Elles sont officiellement financées par le régime Nord-Coréen via l'association de Chongryon (qui représente les Nord-Coréens du Japon et dont le business le plus important est le pachinko). En contrepartie, ces écoles se retrouvent avec l'obligation d'utiliser des manuels nord-coréens et de scotcher aux murs les icônes du pays, les deux Kim's. Bien-sûr, pas le dernier vu que sa tête ne rentre pas dans le cadre conçu par le parti.

North-Korean School in Gifu

On compte encore 10,000 élèves dans les écoles nord-coréennes au Japon.

Conclusion

En juin dernier, je me retrouve dans une école abandonnée de la préfecture de Mie. C'est le bord de mer et l'endroit, avec son petit port très mignon, me rappelle une scène de Ponyo. Mes amis visitent l'école de fond et comble alors que moi j'attends dans la cour de récréation, un peu endormi.

Abandoned School in Mie

J'aperçois un vieil homme qui monte les marches et je m'inquiète alors pour mes amis en train d'explorer l'école. Sera t-il furieux ?

Silent School Corridor

Non, en fait pas du tout, il est ravi. Mes amis sortent de l'école, on s'assoit sur un banc avec lui et il nous raconte alors sa vie. Il était lui-même un étudiant de cette école il y a 60 ans. Depuis que l'école a fermé, il y a maintenant une trentaine d'années, il vient quasiment tous les jours pour ratisser et nettoyer. C'est facile pour lui car il vit tout près d'ici, à cinq minutes à pied. Alors que nous repartons vers notre voiture, sa femme nous interpelle. Vous viendrez bien manger avec nous ?  Tiens, ces deux locaux très gentils ont dû se rencontrer dans cette école 🙂  Mais nous nous excusons pour reprendre la route vers de nouvelles aventures. J'ai toujours l'estomac aussi vide, mais au moins mon coeur lui est bien rassasié.

Jordy Meow at School

J'espère que vous avez apprécié cet article autant que mes précédents à propos des Hôpitaux Abandonnés du Japon et des Petites Cliniques Abandonnées Nippones. Si vous ne les avez pas encore lus, c'est le moment ! 🙂 Il y a aussi sûrement des erreurs et/ou des approximations dans cet article alors ça serait génial d'avoir des retours en commentaires de papas et de mamans au Japon.

Si vous voulez visiter une école sympa qui ressemble à celles présentées, je vous conseille l'École de Kamioka, dans la préfecture d'Ibaraki.

Qui suis-je

Je suis Jordy Meow, bienvenue sur mon blog Japon alternatif. Depuis 10 ans que j’y vis, j’y explore des lieux insolites, méconnus, abandonnés, et une multitude de jolis petits coins pommés. Ici, vous voyagerez dans un autre Japon, entre transportations et perplexités. N’hésitez pas à me soutenir via mon Tipeee. Merci 💜

Newsletter