Le Barrage de Kurobe

Le Barrage de Kurobe

Les Japonais serrent toujours les dents quand on leur parle du Barrage de Kurobe. Et pour cause ! Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, ses 171 morts accumulés lors de sa construction représentaient encore “l’accident du siècle”. Il y a même un film de 1968 qui raconte son histoire : The Sun of Kurobe (黒部の太陽).

Japanese Alps at Kurobe
Les Alpes Japonaises.

Au delà des fameux accidents au Kurobe numéro 4 (celui dont il est sujet ici), son voisin le numéro 3 en a eu presque le double. Rajoutez à cela les 30,000 suicides par an additionnés aux victimes des catastrophes naturelles et on a de quoi prendre la mort vraiment au sérieux dans ce pays.

Grand Dam of Kurobe
Le Grand Barrage de Kurobe.

Malgré cela, le Barrage de Kurobe est considéré comme un grand succès au Japon. Non seulement c’est le plus grand mais il est en plus doté d’un lac artificiel superbe. Le tout au milieu des fameuses Alpes Japonaises que nous irons visiter plus dans le détail très bientôt !

Pour y accéder, un seul moyen : prendre l’unique trolleybus du Japon qui passe via le tunnel infernal qui fut le responsable d’autant de morts ! Et un peu moins de 20 minutes plus tard, on arrive sur les lieux.

The Japanese Alps
The Japanese Alps

Si vous êtes intéressés par les aspects techniques de la construction du barrage, allez lire ce PDF qui a été écrit par un des ingénieurs. Du haut du barrage, on se trouve à 110 mètres de hauteur de la rivière en bas, et ce sont 10 tonnes d’eau qui se déversent à chaque seconde ! L’électricité généré par le Kurobe numéro 4 est de 1 million de kilowatts par an.

Highest Dam of Japan
Le plus grand barrage du Japon.

Une chose qu’on ne peut pas rater c’est l’arc-en-ciel qui se jète de la cascade à l’autre bout de la montagne; parfois même, il se dédouble ! La beauté de ce barrage est à combiner à l’activité et au bruit de l’eau… qui contraste de façon très intéressante avec lac silencieux de l’autre côté.

Everlasting Rainbow of the Kurobe Dam
Perpétuel arc-en-ciel.

Si vous avez le temps de rêver un peu plus, vous pouvez aussi faire un tour de bateau… ce qui est bien bien-sûr la plus haute croisière du Japon ! Ça y est, tous les facteurs sont réunis pour en faire la parfaite attraction touristique, et c’est un succès ! Un million de visiteurs viennent s’y prendre en photo chaque année.

Floodgates of the Kurobe Dam
Ouvrez les vannes !

Bien que construit dans les années 1950, le Kurobe numéro 4 est toujours considéré très avancé technologiquement. Ses générateurs sont enfouis en profondeur pour les protéger des nombreux avalanches dans la gorge et aussi par respect pour la nature (ou du moins c’est ce qui est dit). De vieilles photos sont présentes sur le site et vous montrent ces gigantesques engins mécaniques.

Rainbow and Ruins of the Kurobe Dam
Un arc-en-ciel et des ruines.

De l’autre côté de l’arc-en-ciel se trouvent des haikyo qui semblent venir d’une autre ère. Il est probable que de nombreux lieux se sont retrouvés abandonnés pendant et après la construction. Mais ce n’est sûrement rien à côté des 1,24 millions de chinois qui ont été “déplacés” lors de la construction du Barrage des Trois Gorges.

Beautiful Lake of Kurobe
Le Lac de Kurobe.

Bien que magnifique, ce barrage (comme tous les autres) soulève toutefois des inquiétudes pour l’environnement. Le problème ici c’est principalement la quantité folle d’eau déversée dans la rivière. Mais nous ne sommes pas là pour alimenter la polémique, alors contentons-nous de nous promener et d’apprécier le moment. Nous irons ensuite visiter une culture de petits wasabis !

  • C’est vrai qu’on dirait les Alpes. C’est marrant ça. Je crois n’avoir jamais mis les pieds sur un barrage. C’est super impressionnant.
    Bravo pour la photo “Ouvrez les vannes”, je l’a trouve vraiment parlante. Vos pieds ne vibraient pas un peu avec toute cette eau qui déboule en trompe juste en dessous ?

    • En fait je crois bien que c’est mon premier aussi 🙂 Quand tu marches tu ressens vraiment rien, par contre le moment sensation forte c’est justement quand j’ai pris cette photo, j’ai eu chaud pour mon appareil photo pendant quelques secondes :p

  • ArmandTchou

    Très belles images, avec des compositions toujours soignées.
    Une construction très impressionnante! Par contre je doute un peu beaucoup de ton 10% de la consommation française ^^ 1 million de kW c’est pas tant que ça, rien que les locomotives “standard” (donc pas les TGV ou les séries les plus puissantes) de la SNCF développent par exemple une puissance de 4 400 kW. On arrive vite au million de kW sur une année 😛 D’ailleurs je m’y perds toujours entre kW et kWh. Erf, ça m’a fait réviser un peu ma physique ton article ^^
    Merci en tout cas.

    • Momo

      Apparemment la consommation francaise c’etait 488TWh en 2010, et Kurobe genere ~1TWh, ca fait plutot 2% que 10%

      • Momo

        Et pour la petite histoire, on en a un plus gros qui fait 1.4 TWh, allez hop j’ai pas fini de troller :
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Barrage_de_Grand'Maison

        • ArmandTchou

          Marrant je n’avais jamais vu de barrage de ce type.
          Et du coup c’est plutôt 0,2% ^^

          • Momo

            Argh en effet.. bon le troll retourne dans sa caverne haha.

          • ArmandTchou

            Ouah, je n’avais pas vu qu’il y avait autant de réponse. Merci pour la photo du barrage vu du ciel, il fait moins “vert” que sur le lien Wiki.
            Finalement, ça fait discuter toutes ces histoires de W, de barrages et de Japon! ^^

      • Exact Momo, en fait je me suis servi de chiffres que j’ai trouvé sur un service Google et ça me semblait bien étrange (mais je sais qu’Armand + Momo sont là en background, à surveiller mes infos “poudre aux yeux”). Mais en utilisant les data de Wikipedia, on arrive à 2%… tu confirmes Armand, car tu sembles donner plutôt 0.2%?

  • C’est vrai que le lac artificiel est superbe avec des montagnes légèrement enneigées derrière.

  • Magnifique, vraiment… Merci !

Facebook

Qui suis-je

azalea, drone, flower, japan, japanese, kyushu, natural, nature, saga, spring

Je suis Jordy Meow, un photographe français qui vit au Japon depuis près de 10 ans. J'aime découvrir des lieux authentiques, étranges, méconnus mais merveilleux. Je suis auteur de plusieurs livres et je prépare des guides sur le Japon en dehors des sentiers battus. Si vous souhaitez m'aider un peu pour que ce site évolue plus vite, rendez-vous sur mon Patreon et... suivez-moi :)

Newsletter