Inami Yokamachi Street
Inami Yokamachi Street

Yokamachi : La Rue des Chats

Je suis encore tout poussiéreux de la visite d’une vieille clinique abandonnée et c’est sur le chemin de ma voiture que je me retrouve complètement par hasard dans une très jolie petite rue.

Là, un premier chat me fait de l’œil. Un autre, plus craintif, reste caché dans son pot de terre. Puis un autre m’invite carrément à rentrer dans une petite échoppe. Ils sont tout joli, de bois, et me souhaitent harmonieusement la bienvenue à Inami !

Inami Yokamachi Street
Inami Yokamachi Street

Cette vieille rue pavée, la Yokamachi-dori, constitue le centre historique de la ville. Au bout se trouve le temple à l’origine de son histoire, le Zuisen-ji. Cette histoire, elle commence par un drame. En 1763, les flammes embrasent le temple et le réduisent quasiment à néant.

Inami Yokamachi Street
Inami Yokamachi Street

Pour sa reconstruction, Inami fait appel à Sanjirō Maegawa, un sculpteur de Kyoto très reconnu pour son travail, tout particulièrement au Hongan-ji. Une fois son travail terminé, il enseigne son art de sculpter le bois à quatre artisans locaux, qui à leur tour le transmettront aux générations futures. Ils seraient aujourd’hui environ 200 virtuoses de la sculpture du bois. Ils utilisent une centaine de ciseaux à bois différent !

Depuis 2018, Inami est inscrite au Patrimoine du Japon. Des auberges et commerces ont été restaurées, et des chats sont venu s’y installer pour alpaguer notre félin intérieur. Officiellement, il y en a 26 à trouver, mais des sculpteurs amateurs s’amusent aussi à en cacher d’autres.

Les Japonais sont passionnés par les classements et les reconnaissances en tout genre, et Inami fait partie d’un rassemblement assez curieux. Celui des “100 Paysages Sonores du Japon” (残したい日本の音風景100選). L’idée étant de promouvoir certains endroits pour leur environnement sonore agréable qui mêle à la fois la vie quotidienne nippone mais aussi celle de la nature. Bref, fermez les yeux !

Après avoir trouvé la plupart des chats d’Inami, je m’arrête dans un jolie échoppe au milieu de la rue. Là, il s’y trouve ce chat dégustant une bonne bière flanqué d’un sourire bien nippon. Je ne résiste pas ; ce chat trône maintenant fièrement sur mon bureau, me rappelle tous les jours que non seulement le Japon ce n’est pas le pays de la sobriété, mais peut-être bien celui des chats.

Si vous voulez découvrir d’autres villages de cette manière, je vous recommande mon livre sur “Les Villages du Japon”, disponible dans ma boutique. Merci 🙂

Qui est Jordy Meow ?

Je suis Jordy Meow. Photographe le jour, développeur la nuit. Parfois le contraire.

Je vis au Japon et j’explore les lieux insolites, abandonnés, mais aussi les beaux paysages et petits villages.

Liste de diffusion

Recevez un e-mail par mois (maxi) avec mes derniers articles et livres. C'est le seul moyen de m'aider. Merci de tout cœur ! 💕