Katsuō-ji
Katsuō-ji

Katsuo-ji : le Temple des Daruma

Non loin d’Osaka, au coeur de la forêt de Minoh se trouve un lieu réputé pour exaucer tous les voeux. Découverte du temple des darumas…

Le temple Katsuo-ji, plus familièrement surnommé “le temple aux Darumas”, est situé au cœur de la forêt de Minoh, dans le nord d’Osaka. Il est réputé pour apporter victoire et bonne fortune. Les japonais sont donc nombreux à s’y rendre chaque année en pèlerinage, ou avant un examen important.

Katsuō-ji
Katsuō-ji

Katsuo-ji : le temple qui triomphe sur l’Empereur

Le temple a été fondé initialement en 727 par deux frères moines bouddhistes, Zenchu et Zensan. Attirés par la quiétude spirituelle des lieux, ils y ont installé tout d’abord une modeste cabane. Plus tard, le temple est officiellement instauré comme tel grâce à l’impulsion d’un prince de la famille impériale venu y chercher la sérénité.

Katsuō-ji
Katsuō-ji

Il prend son nom actuel de Katsuô-ji après la guérison miraculeuse de l’empereur Seiwa (850-881). La légende veut que la prière des prêtres ait guéri le monarque. En signe de gratitude, il autorise le temple à utiliser l’appellation “勝王寺 Katsuō-ji” qui signifie “le temple qui triomphe sur l’empereur”. Par respect, les moines optent plutôt pour un homonyme 勝尾寺 et remplacent le caractère du roi 王 par celui de la queue 尾.

Katsuō-ji
Katsuō-ji

Les darumas : figures folkloriques de bon augure

Depuis, le temple a gardé sa réputation de victoire et de succès. C’est ainsi que les lieux se sont remplis au fur et à mesure du temps de figurines du Daruma. Ces statues rouges sont des porte-bonheurs japonais traditionnels.

Katsuō-ji
Katsuō-ji
Katsuō-ji
Katsuō-ji

Ils représentent le Bodhidharma, un moine venu d’Inde, fondateur du bouddhisme zen japonais. L’étymologie vient d’ailleurs du nom de ce moine : on a conservé le “dharma” et on l’a “japonisé” en DARUMA.

La coutume veut que l’on peigne un oeil de la figurine en noir au moment de faire un voeux. Lorsqu’il est enfin réalisé, on remplit l’autre œil et on rapporte la figurine au temple.

Katsuō-ji
Katsuō-ji

Ces petites statues, éparpillées un peu partout sur au Katsuô-ji, sont les témoins de la popularité du temple et du nombre de vœux exaucés grâce aux prières effectuées ici.

Katsuō-ji
Katsuō-ji

Le Katsuô-ji fait partie du pèlerinage de Saigoku, qui comporte 33 temples. Il s’étend de la côte est à la côte ouest du Kansai sur près de milles kilomètres.

Les darumas font partie du folklore du temple, et attirent aujourd’hui autant les touristes curieux que les fidèles pèlerins.

Et pour encore plus de contenu dingue sur le Japon, suivez Jordy Meow on Instagram ! 🎵

Qui est Jordy Meow ?

Je suis Jordy Meow. Photographe le jour, développeur la nuit. Parfois le contraire.

Je vis au Japon et j’explore les lieux insolites, abandonnés, mais aussi les beaux paysages et petits villages.

Newsletter

Recevez un e-mail par mois (maxi) avec mes derniers articles et livres. C'est le seul moyen de m'aider. Merci de tout cœur ! 💕