Takayama Inari Shrine
Takayama Inari Shrine

Le Sanctuaire Takayama Inari

À travers les portes rouge, suivez le chemin Senbon-Torii à la rencontre des renards et de la déesse Inari…

Le sanctuaire Inari de Takayama 高山稲荷神社 est situé dans la ville de Tsugaru, dans le nord du Japon. Situé quelques kilomètres au nord-est d’Aomori, ce sanctuaire shinto est dédié à la déesse Inari Ôkami.

Takayama Inari Shrine
Takayama Inari Shrine

Takayama Inari : le Fushimi Inari du Nord

Il semble que le sanctuaire Takayama Inari aurait été fondé à la période Kamakura (1185-1333). Le puissant clan Ando qui régnait alors sur la région l’aurait construit comme lieu de prière. Il était autrefois appelé “San-oh-jinja”, mais aurait été rebaptisé à la fin de l’ère Edo.

Takayama Inari Shrine
Takayama Inari Shrine

Il est surtout remarquable pour son chemin serpentant au travers des portes Torii rouge écarlate, particularité commune à tous les sanctuaires Inari du Japon.

Le lieu est dédié aux bonnes récoltes, à la sécurité en mer et aux bonnes affaires commerciales. De nombreux marchands, agriculteurs et gestionnaires y viennent prier et faire des offrandes pour la réussite de leurs activités.

Takayama Inari Shrine
Takayama Inari Shrine

Version réduite du célèbre sanctuaire Fushimi Inari de Kyoto, le Takayama Inari Jinja est surnommé le “Fushimi Inari du Nord”. Il ne possède que 200 et quelques portes rouges, alors qu’à Kyoto il y en aurait plus de 10 milles.

Ce chemin unique menant au sommet est appelé “Senbon-Torii 千本鳥居” bien qu’ils ne contiennent dans les deux cas pas 1000 torii (Senbon 千本 = 1 000). Ce terme fait en réalité référence à un “couloir de torii” ou une “pléthore de torii”, sans nombre précis.

Takayama Inari Shrine
Takayama Inari Shrine

Chacune de ces portes rouges est une offrande d’un croyant au sanctuaire. Le chemin s’est ainsi créé au fur et à mesure du temps.

Autre particularité propre aux sanctuaires Inari, l’omniprésence des renards qui sont les messagers du dieu.

La déesse Inari Okami

Inari Ôkami 稲荷大神 est le dieu japonais des renards, du riz, de la fertilité, du saké, de l’agriculture, de l’industrie, de la prospérité et du succès… rien que ça !

Takayama Inari Shrine
Takayama Inari Shrine

Inari est représenté tantôt sous forme masculine, féminine ou androgyne. Parfois seule, parfois considérée comme un trio ou un collectif de cinq kamis.

Les renards blancs immaculés sont ses messagers.

Selon la légende, la déesse Inari serait arrivée au Japon au moment de la création du pays. Descendant du ciel sur un renard blanc, elle portait dans ses mains des céréales et des graines qu’elle offrit aux hommes.

Takayama Inari Shrine
Takayama Inari Shrine

Inari est une divinité populaire au Japon, près de 32 000 sanctuaires lui seraient dédiés dans tout l’archipel. Elle est aussi présente dans la culture populaire et apparaît souvent dans les mangas et animés.

Qui est Jordy Meow ?

Je suis Jordy Meow. Photographe le jour, développeur la nuit. Parfois le contraire.

Je vis au Japon et j’explore les lieux insolites, abandonnés, mais aussi les beaux paysages et petits villages.

Newsletter

Recevez un e-mail par mois (maxi) avec mes derniers articles et livres. C'est le seul moyen de m'aider. Merci de tout cœur ! 💕