Gunkanjima : Nuit, Pleine-Lune et des Étoiles

Gunkanjima : Nuit, Pleine-Lune et des Étoiles

Cett nuit d'aventure démarre après des rafraîchissement et surtout quelques Onikoroshi (un saké Japonais vendu dans des briques de carton). Danser bourré au clair de lune et au milieu des décombres c'est le seul moyen de rester chaud. 

Abandoned Island by Dawn

Car il fait froid, très froid, et humide ! Heureusement, ces saletés de moustiques se sont tirés pour laisser places à la faune nocturne : des explorateurs suivis de petits rats tout croquignoliés.

Gunkanjima by Dawn

Coucher de Soleil à Gunkanjima

Un grand moment d'émotion. Aucune de mes aventures urbex futures ne pourront se comparer à ce moment précis. 

Gunkanjima Block 18

Lors d'une nuit de pleine lune comme celle-ci…

月が出た出た、月が出た…
Tsuki ga detadeta, tsuki ga deta…
(l'ambiance est ici, sur YouTube)

… est-ce que les travailleurs chantaient cette chanson en revenant de la mine ?

Sunset on Gunkanjima Block 18

Est-ce que le quartier d'Hashima-Ginza était tout éclairé, remplis de jeunes se gorgeant de saké chaud pour se réchauffer après une journée de dure labeur ? 

Gunkanjima Pillars

Est-ce que les fenêtres du Bloc 65 était illuminées de lumières oranges et chaudes ?

Sunset from the Stairway to Hell

Ses femmes au foyer, debout sur le balcon, appelant leurs enfants qui jouent en bas pour rentrer pour dîner ?

Sunset Stairway to Hell

Et est-ce que l'on pouvait voir la vapeur des bains chauds dans lesquels se nettoyaient la sueur et les larmes des mineurs ?

La Nuit à Gunkanjima

Nous marchons à travers l'Histoire et dans le silence profond nous pouvons imaginer tout son passé glorieux et ses petites romances encore racontées par le vent hurlant. 

Gunkanjima Block 30 at Night

Le froid nous pétrifiant jusqu'à la moelle, nous entendons les fantômes qui pleurent et hantent chaque chambre…

Gunkanjima Shooting Stars

… et le seul moyen de les éviter c'est de ne surtout pas s'arrêter.

Gunkanjima Mine by Night

De jour comme de nuit, Gunkanjima hante l'âme de ceux qui osent pénétrer sur son territoire…

Gunkanjima Star Trail

… et jamais ne nous quitte.

Silent Night on Hashima

Gunkanjima, cette île chaude et froide. Au coeur si vif, et si mort à la fois.

Stairway to Hell by Night

Nous sommes saouls, nous dançons encore mais nous sommes épuisés.

Hashima Arches of Hell

Encore un effort, pour quelques photos supplémentaires… 

The Skyfall on Gunkanjima

… mais je ne tiens plus. Je souhaite une bonne nuit au grand, fameux Bloc 65.

Gunkanjima by Night

Je tente de retrouver l'école de Gunkanjima où nous avons établi notre QG, avec de quoi boire et manger.

Hashima Naked Lady Ghost

Nous n'en sommes plus très loin…

The Battleship Heart

J'essaie d'arrêter de prendre des photos, mais c'est difficile, malgré l'épuisement.

Block 67 "X" By Night

Là voilà, enfin, éclairée par la lune : l'École de Gunkanjima.

Hashima Playground by Night

Nous dormons une petite heure, ou deux, mais il fait trop froid et humide. Et le soleil s'annonce déjà !

Lever de Soleil sur Gunkanjima

Nous marchons, le crépuscule est là. Notre bateau secret est aussi sur son chemin pour nous ramener à la vie. Comme il y a 40 ans, pour la dernière fois, quand le bateau y est venu chercher ses derniers habitants…

Gunkanjima Shrine and the Moon

…dans la brume du matin, la lumière du bateau naviguant à travers les vagues turbulentes… 

Pacific Ocean and Hashima

…la cloche qui sonne de la jetée aide le capitaine à le guider sans s'écraser contre les murailles de l'île… 

Gunkanjima Rooftop Slide

… ce sont nos dernières minutes sur l'île.

J'ai écris de nombreux articles sur Gunkanjima sur ce site, cliquez-ici pour les retrouver : mon Exploration de Gunkanjima.

Qui suis-je

Je suis Jordy Meow, bienvenue sur mon blog Japon alternatif. Depuis 10 ans que j’y vis, j’y explore des lieux insolites, méconnus, abandonnés, et une multitude de jolis petits coins pommés. Ici, vous voyagerez dans un autre Japon, entre transportations et perplexités. N’hésitez pas à me soutenir via mon Tipeee. Merci 💜

Newsletter