Les Îles Oki : Nishinoshima

Les Îles Oki :  Nishinoshima

J’aime beaucoup les îles Japonaises. Elles semblent vides et pourtant, on y trouve toujours un… truc. À Nishinoshima, j’ai non seulement trouvé de beaux paysages, des animaux, une huître à 800Y, mais j’ai aussi trouvé un sacré loustic : Stéphane, un champion de pétanque qui vit là, loin de tout et de tous.

chugoku, island, japan, japanese, shimane

Je ne savais rien avant d’arriver, j’étais simplement venu passer une nuit sur l’île par curiosité. C’est sa femme Japonaise qui m’accoste à l’arrivée de mon ferry. Elle travaille à l’office du tourisme et me fait rencontrer son mari illico. Après une huître énorme à 800Y (quand-même ! mais bien bonne) dans le seul restaurant de l’île, il m’emmène faire un tour de l’île.

Salut ! Moi c’est Jordy Meow, d’Arcachon. Et toi ?

Stéphane : Je m’appelle Stéphane, je suis née en Haute Savoie et je suis un routard dans l’âme. A 19 ans, j’ai quitté la France pour visiter l’Amérique du Nord en camion. Ensuite je suis resté 10 ans en Nouvelle Calédonie et quelques temps en Asie. Pendant 5 ans, j’ai été fonctionnaire en France mais j’ai rapidement compris que ce n’était pas ma vocation.

chugoku, island, japan, japanese, shimane

D’où l’idée de venir ici ?

Stéphane : Je venais de terminer ma maison quand ma femme a décidé de retourner vivre dans son pays d’origine. Elle venait de passer 15 ans sur le territoire français et commençait à avoir le mal du pays. Je n’avais jamais imaginé cette éventualité, mais j’ai dit OK et posé 2 conditions : il me fallait vivre hors d’une grande ville et avoir un boulot à mon arrivée. Elle est partie en vacances au Japon et à son retour m’annonce : dans 4 mois nous partons nous installer dans une île japonaise, à notre arrivée, nous aurons tous les deux un job en CDD pour 3 ans et un logement de fonction. Je ne peux plus me défiler !

chugoku, island, japan, japanese, shimane

Quoi !? Mais c’est incroyable ça ! Comment c’est possible ?

Stéphane : Il y a en contrepartie une contrat qui consiste à développer une idée originale. Comme tu le sais les campagnes se vident de leurs habitants et le gouvernement cherche à y maintenir une certaine activité. La première année a été un peu difficile, heureusement la pétanque me permettait de sortir de mon île. 

chugoku, island, japan, japanese, shimane

Comment bénéficier d’un tel contrat ?

Stéphane : Les aides sont disponibles pour tous, elles proviennent du gouvernement, de la préfecture et aussi de l’île. Elles peuvent couvrir jusqu’à 50% du montant de ton projet et servent pour l’achat de matériel, pour des travaux de mise aux normes, pour payer de la main d’oeuvre ou même le loyer de ton restaurant. Certains peuvent l’utiliser pour acheter un bateau de pêche ou du matériel agricole.

animal, chugoku, horse, island, japan, japanese, natural, nature, shimane

Stéphane : Chaque préfecture propose des aides pour différents villages d’une durée de 3 ans, il faut avoir entre 18 et 60 ans et avoir un projet. Après 3 ans tu peux partir faire un autre projet, mais ailleurs. Pour les salaires, c’est à peu près 140,000Y net pour 5 jours de travail par semaine et 4 semaine de congés annuels avec une prime en Juin et une autre en Décembre (donc 14 mois de salaire). Tu as aussi le remboursement des frais de déplacement et d’hôtel. Nous avons aussi un budget de 4,000,000Y pour participer à des animations ou des stages de formation.

chugoku, drone, japan, japanese, natural, nature, ocean, sea, shimane, special

Et toi, tu fais quoi exactement ?

Stéphane : Mon travail consiste à faire des animations pour les locaux et les touristes avec les produits de l’île. Ici, beaucoup de bâtiments sont neufs, le collège, la bibliothèque et prochainement la mairie. Dans la classe de ma fille il y seulement 12 élèves.

chugoku, island, japan, japanese, shimane

Et quel est ton projet, comment ça se passe ?

Stéphane : Tu dois faire un business-plan chiffré comme pour la banque et tu dois le présenter devant une commission. On t’attribue des notes et en fonction de celles-ci, l’aide est plus ou moins importante. La mairie offre également une aide de 1,000,000Y pour le projet. Ces aides servent comme apport personnel auprès de la banque pour obtenir un prêt.

animal, chugoku, horse, island, japan, japanese, natural, nature, shimane

Stéphane : Mon idée était de faire de la cuisine, peut-être un restaurant. Mais j’en ai déjà eu un, il y a des avantages et des inconvénients. Il faudrait par exemple toujours rester sur l’île, mais je ne sais pas si j’étais prêt à ça. Alors lors d’une visite à Tokyo, j’ai vu des food-trucks… et j’ai eu l’idée de faire des pizzas dans un camion !

chugoku, island, japan, japanese, shimane

Génial ! Tu en as déjà parlé aux habitants ? Où vas-tu vendre tes pizzas sur l’île ?

Stéphane : J’ai prévu 3 emplacements pour vendre mes pizzas, l’un à Beppu le point de départ du ferry, sur le parking du seul supermarché des 3 îles et au port de plaisance. Le supermarché a fait de la publicité par avance, du coup le premier jour en 20 minutes j’avais tout vendu et idem le lendemain. Certaines personnes étaient déçues de ne pouvoir y goûter.

animal, chugoku, horse, island, japan, japanese, natural, nature, shimane

Tu as une pizza spéciale Nishinoshima ?

Stéphane : Je souhaite faire une pizza particulière à base de fruits de mer et d’huîtres pour la saison d’été car ce sont les produits rois de l’île.

chugoku, island, japan, japanese, shimane

Il fait très bon aujourd’hui mais sur une île comme ça, tu fais quoi en hiver ?

Stéphane : L’hiver, c’est assez difficile, il y a peu de choses à faire, les magasins, les restaurants sont fermés. Alors désormais, nous prenons des vacances à cette période.

chugoku, island, japan, japanese, shimane

Ci-dessus, le seul restaurant de Nishinoshima. Ouvert le midi. Une huître chère, mais très jolie. Néanmoins, étant Arcachonais, je préfère celles du bassin, plus fines et iodées. Je ne suis pas très fan des huîtres au Japon.

Les locaux sont sympas avec toi ?

Stéphane : Oui, tout se passe bien avec les autochtones. Quant un étranger arrive, ils n’hésitent à lui parler et à l’aider. Certains viennent même manger à la maison. La première année, j’étais un martien pour les habitants de l’île, maintenant je participe au masturi nettoyage des plages, les gens m’invitent chez eux. Grâce à mon travail, j’ai commencé à faire quelques animations culinaires, des repas, des cours de cuisine ainsi les gens ont commencé à m’accepter. L’an dernier, je suis devenu chef de la police, chaque année une personne qui est choisie et c’est un honneur. Mon niveau de japonais reste très mauvais.

chugoku, island, japan, japanese, shimane

Tu pourrais me dire quelles sont les dépenses de ta famille, et votre qualité de vie ?

  • Loyer : Pour une maison de 90 m2 avec un petit jardin est 50 000 yen mensuel, il était de 65 000 yen mais j’ai réussi à le négocier.
  • Voiture : Le parking est gratuit. L’assurance coûte 50% de moins que sur le continent.
  • Bus et bateaux : 100 yen pour les enfants et 300 yen pour les adultes, le prix est identique pour le bateau entre les îles.
  • Sport : Les cours de tennis avec un professeur coûtent 200 yen pour 2 heures. L’abonnement pour 6 mois à la piscine et à la salle de sport, c’est 18 000 yen pour nous trois.
  • Culture : La bibliothèque est gratuite et nous procure les livres dont on a besoin.
  • Ferry : Pour aller sur le continent, le ferry coûte 5,000Y aller-retour et il faut ensuite aller à l’hôtel donc c’est un gros budget.
  • Nourriture : La viande est achetée sur le continent et nous la congelons, le poisson et les légumes sont fournis parfois par des amis sinon nous l’achetons au supermarché qui est 25% plus cher que sur le continent. Le surplus de pêche est annoncé au micro et il est bradé. Les gens de l’île se partagent beaucoup de produits, hier j’ai eu 2 kg de seiches et la semaine dernière des légumes et du sanglier. Sur l’île voisine, lorsque les bateaux de pêche arrivent, tous les habitants peuvent aller acheter le poisson.
  • Achats Internet : Amazon Prime livre gratuitement et Costco livre 1 fois par mois.
chugoku, island, japan, japanese, shimane

Il y a t-il d’autres étrangers qui vivent sur les îles d’Oki ?

Stéphane : Il y a un français qui fait de la cuisine, un allemand qui cultive du bio, des pêcheurs vietnamiens, des américains professeurs et une néo-zélandaise qui travaille à l’office du tourisme. Nous sommes 5 étrangers en résidence permanente et il y a 2 professeurs qui changent tous les 2 ans. Les vietnamiens restent entre eux, les américains sont sympas, la néo-zélandaise est là depuis 7 ans, mariée à un japonais, elle a deux enfants.

animal, chugoku, horse, island, japan, japanese, natural, nature, shimane

Quels sont les meilleurs spots de l’île ?

Stéphane : Pour moi les meilleurs spots sont les falaises, la plage durant l’été et les chevaux et les vaches en liberté.

animal, chugoku, horse, island, japan, japanese, natural, nature, shimane

Ils servent à quoi tous ces chevaux et ces veaux ? C’est bien du Japanese Black, du délicieux wagyu, non ?

Stéphane : Les chevaux ne servent à rien, les veaux partent sur le continent. Ici, les huîtres sont énormes, j’ai fait des hamburgers d’huîtres panées !

… et les boeufs sont vraiment de gros wagyu délicieux ! J’en vois qui font la moue dans le fond mais ces bêtes sont heureuses pendant ce temps là 🙂

animal, chugoku, cow, island, japan, japanese, natural, nature, shimane

Il y a des évènements sympas ?

Stéphane : Il y a un matsuri avec des bateaux, des feux d’artifice, des combats de sumo inter-îles et des combats de buffles.

chugoku, island, japan, japanese, shimane

Quels sont les meilleurs restaurants de l’île et ses alentours ?

Stéphane : Pour moi, le meilleur est “Radice”, un petit restaurant italien sur l’île de Ama à 10 mn de bateau tenu par une japonaise qui a appris la cuisine en Italie. Pour ceux qui aiment la viande, il y a le “Okigyuten” et bientôt peut-être le café de ma femme.

chugoku, island, japan, japanese, shimane

Okigyuten est un restaurant à wagyu, il faut prendre un bateau-taxi pour y aller. S’y rendre depuis Nishinoshima, et en revenir, c’est comme dans un rêve, surtout que le restaurant est tout simplement incroyable, comme en témoignent ces photos…

chugoku, island, japan, japanese, shimane
chugoku, island, japan, japanese, shimane

Finalement, c’est la belle vie à Nishinoshima ? Conseillerais-tu à des français de s’y installer, ou ailleurs avec ce même type d’offre ?

Stéphane : Pour s’installer ici, il faut aimer le calme et la vie simple. Pour les enfants, c’est super car ils n’ont pas beaucoup de contraintes. Pour les adultes, je pense que c’est mieux de venir en couple sinon on peut vite s’ennuyer. Les points positifs de la vie sur l’île, c’est la tranquillité, c’est aussi être loin de la sur-consommation. Le point négatif, c’est la difficulté à se déplacer, exemple pour aller à Tokyo, il me faut 7 heures.

chugoku, island, japan, japanese, shimane

Comment tu vois le futur sur l’île ? Plus de monde, de choses, ou pas ? Et ton futur à toi ?

Stéphane : Je ne crois pas qu’il y aura plus de monde sur ces îles, le gouvernement ne fait pas assez pour motiver les gens à s’installer. Pour moi, Oki est une étape, il me faudra trouver ensuite un nouvel endroit. Le Japon, c’est grand 🙂

chugoku, flower, island, japan, japanese, natural, nature, rose, shimane
chugoku, french, island, japan, japanese, maman, people, shimane
chugoku, island, japan, japanese, shimane
boat, chugoku, island, japan, japanese, shimane, thing, transport, transportation

J’ai adoré ma visite de l’île de Nishinoshima, surtout en écoutant Stéphane nous raconter l’histoire de sa vie ici. Si vous voulez avoir de ses nouvelles, et surtout de sa pizza, c’est sur Facebook : Stef Pizza.

Le beau temps est essentiel afin de vraiment profiter de la nature de l’île et je conseille absolument d’aller visiter un restaurant sur une autre île en bateau-taxi, c’est une expérience totalement onirique !

Qui suis-je

Je suis Jordy Meow, bienvenue sur mon blog Japon alternatif. Depuis 10 ans que j’y vis, j’y explore des lieux insolites, méconnus, abandonnés, et une multitude de jolis petits coins pommés. Ici, vous voyagerez dans un autre Japon, entre transportations et perplexités.