Les Désastres du Tsunami du Tōhoku

Les Désastres du Tsunami du Tōhoku

Tout le monde sait très bien ce qui s’est passé ce mois de mars 2011 au Japon. Mais de voir les décombres de ses propres yeux, c’est vraiment une autre histoire. Nous ne décrirons cependant pas nos sentiments ici, mais présenterons simplement les faits accompagnés de photos. Cela devrait être convainquant. Toutes les photos qui suivent furent prises dans les villes d’Ofunato et de Kesennuma, 8 mois après le tsunami.

Tōhoku Tsunami - Beautiful Tōhoku
Miyagi has a lot of beautiful beaches all along the coastlines. One of them is very famous : the Rikuchu Kaigan National Park.

Le tremblement de terre de la côte Pacifique du Tōhoku s’est produit le 11 Mars 2011 à 14:46. C’est le plus puissant tremblement de terre connu à ce jour au Japon – une magnitude 9 ! –  et déclencha en suivant un tsunami titanesque. Dans la zone de Tōhoku que nous avons visité, les vagues ont même atteint 40 mètres de haut. Avec un tel chiffre, il facile de comprendre pourquoi les panneaux publicitaires et les signes routiers sont complètement défoncés.

BBC News Tsunami Map
Tsunami map from the BBC News website. We drove around Ofunato and Kesennuma, and the pictures of this article are all taken from those areas.

Une autre manière de mesurer un tremblement de terre est par son nombre de victimes. Cette fois-ci le Japon se retrouva avec 15,833 morts et 5,943 blessés (National Police Agency). Le nombre n’est presque pas étonnant vu la force du tremblement de terre. Mais au delà de la perte de sa famille et de ses amis, la difficile réalité est également la perte de son foyer. 17,000 maisons et buildings ont été complètement rayés de la carte.

Tōhoku Tsunami - Birds
They were the only ones that were able to fly away and enjoy the show on that day,...
Tōhoku Tsunami - Tsunami
Evacuate to higher ground! Immediately! What, now? This sign is odd.
Tōhoku Tsunami - Bridge
This pictures looks like a Google Satellite Map, isn
Tōhoku Tsunami - New Cemetery
All the city was washed away in the back. In the front, very close to the sea shore, a new cemetery was set. A scenery that illustrates perfectly what happened this year.
Tōhoku Tsunami - Petrol Station
Cosmo Station is a famous petrol-station chain in Japan. This one looks like an old abandoned and boring house, under a thundering sky.
Tōhoku Tsunami - Bent
The power angry water can have is scary.
Tōhoku Tsunami - Coastline II
The Tōhoku coastline looks often this way. Demolished cars and buildings, among garbage and dirty lakes.
Tōhoku Tsunami - Common Scene
Rolling around.

C’est difficile de croire qu’un tremblement de terre et un tsunami puissent faire autant de mal. Des maisons aux mûrs envolées, des stations-essence où il ne reste plus que le toit, des ponts disséminés en morceaux dans les rivières, des rails défoncés, des bateaux perdus au milieu de nulle part… Les gens sur place étaient tout spécialement attirés par un énorme bateau de pêche échoué sur la route. Un spot touristique… probablement pour des touristes armées de bonnes intentions.

Tōhoku Tsunami - Misery
A vision of misery.
Tōhoku Tsunami - Lost Boat
Lost boat.

Les montagnes de cars empilées les unes sur les autres que l’on trouvent partout sont une autre attraction. Des voitures défoncées et éclatées en morceaux, à se demander comment cela à pu bien arriver. Celles qui ressemblent encore à des voitures ont de petits papiers avec des noms ou des numéro de téléphones collés dessus. On se demande pourquoi, est-ce que pour que les personnes en question puissent venir les récupérer ? Ou au contraire, confirmer qu’elles sont bonnes à rien d’autre que la casse ?

Tōhoku Tsunami - Pile of cars
Pile of cars.

C’est toujours un champ de mine 8 mois plus tard, mais la situation s’est quand-même bien améliorée. Réellement, de nombreux efforts ont été déployé pour nettoyer le terrain. Si vous avez des doutes, visitez absolument The Sacramento Bee qui compare des photos d’il y a 8 mois avec des photos d’aujourd’hui.

Tōhoku Tsunami - Asia Symphony
Asia Symphony.
Tōhoku Tsunami - Sliding House
Slinding house.

Une autre et dernière chose : la liquéfaction. En marchant dans la ville on se retrouve face à de nombreuses parties complètement bloquées à cause de l’eau. C’est probablement l’une des rares fois où l’on s’est abstenu d’aller au delà des signes d’interdictions, l’eau de mer ayant repris ses droits partout. Mais ce sont les enfants qui sont courageux. On peut voir plein de petits courir et sauter partout, encore trop jeune pour comprendre le vrai monde.

Tōhoku Tsunami - New Address
Notice for Changing of Address.
Tōhoku Tsunami - Liquefaction
The dirtiest mirror.
Tōhoku Tsunami - Anpanman
Anpanman, completely forgotten.

Tōhoku Tsunami - CR

Tōhoku Tsunami - Supermarket
Back from shopping.
Tōhoku Tsunami - Miffy
Miffy and his unfortunate friends. A broken house, but all together, at least.
Tōhoku Tsunami - Come Back
This obachan came back to the city she used to live in. She stared at a hairdresser saloon for a long while.
Tōhoku Tsunami - Students
Two girls coming back from school, in Kesennuma.
Tōhoku Tsunami - Flowers in the Trunk
Time to move on and embrace the future.
Tōhoku Tsunami - Back to Tokyo
Back to Tokyo.

Tremblement de terre de M9, des vagues de 30-40 mètres de haut, le Japon déplacé de 2.4m vers l’Est,
15,833 morts, 17,000 maisons et bâtiment détruits.
La catastrophe la plus chère de tous les temps.

Vous souhaitez aider ? Faites une donation à la croix-rouge Japonaise via Google.
Cliquez ici :
 Google Crisis Response.

  • emma

    Super post et tres belles photos, merci!

  • karine

    Bonjour,
    Magnifique votre blog et vos photos. J’ai vécu 5 ans enfant au Japon, j’y ai remis les pieds l’an dernier (28 ans après) et je ne rêve que d’y retourner, je le fais donc au hasard de vos posts aussi !
    question technique : avec quel outil retravaillez vous vos photos ? c’est très judicieux à chaque fois mais cela prend il du temps ?
    Bonne continuation !
     

    • Coucou Karine 🙂 Vous avez des photos prises il y a 28 ans (par vos parents ou autre) ? Ça serait génial de les voir ! Je travaille mes photos avec Adobe Lightroom, et… oui… ça prends du temps, il faut beaucoup de patience ! La vérité c’est que quand est une photo est réussie, il n’y a quasiment rien à retoucher. Mais ça veut dire aussi qu’il faut avoir les bonnes conditions sur place, du matos de meilleure qualité, du temps, et ne pas faire d’erreur. Malheureusement, je passe plus de temps sur Lightroom que sur place à prendre ma photo 😉 J’espère que ça changera.

      • Karine

        Bonjour
        Oui, je dois avoir des photos chez ma mère. Je tacherai de vous en mettre qq unes prochainement ! Mais finalement nous bougions peu à l’époque, personne ne parlait anglais et mes parents ne parlaient pas japonais, difficile de se débrouiller loin de Tokyo dans ces conditions.
        Ce qui est sûr c’est que j’ai une photo du Kinkakuji prise par mes soins en 1980 je crois et rien n’a changé ! j’ai pris la même il y a 2 ans, et la votre est identique, seule la qualité de l’image a évolué, c’est assez stupéfiant !

        • C’est pas étonnant, les temples et les jardins n’ont jamais changé, même si la plupart ont été reconstruit. N’hésitez pas à me contacter directement http://totorotimes.wpengine.com/about, je peux vous aider à travailler ces photos, et peut-être je pourrais faire article spéciale avant/après en les utilisant 🙂

  • Wow, these photos are beautiful and so very sad. I think you did a wonderful job capturing this. It’s still hard to believe it happened. Thanks so much for sharing.

    • JingMeow

      Thank you for commenting. Sharing is caring :).

  • Pingback: Meow | THE JAPAN BLOG DIRECTORY()

  • These are some really powerful images. This is the side of urban exploration and its followers that people don’t think about so often – people like you, like us, are where the documentation of these events come from. Keep up the good work, man.

  • Cookies Sama

    la ville que tu as prise avec les tombes , c’est laquelle s’il te plait ?
    mon ex a était enterrer a sendai, tu sais si la vague a toucher le cimetière qui se trouve a la sortie de Sendai, toi qui y vit et tu y es aller, ne devrait peut être le savoir . après, je ne t’en oblige pas … merci

    • Je ne sais plus le nom mais c’est assez loin de Sendai, c’était un village minuscule… mais ton ex est décédé dans l’incident ?

      • Cookies Sama

        non , il a était enterrer a sendai avant le tsunami en 2009 . X) pas plus . je te remercie quand mm . Je trouves surtout dommage que je n’ai pas de nouvelles de ces parents .

Facebook

Qui suis-je

azalea, drone, flower, japan, japanese, kyushu, natural, nature, saga, spring

Je suis Jordy Meow, un photographe français qui vit au Japon depuis près de 10 ans. J'aime découvrir des lieux authentiques, étranges, méconnus mais merveilleux. Je suis auteur de plusieurs livres et je prépare des guides sur le Japon en dehors des sentiers battus. Si vous souhaitez m'aider un peu pour que ce site évolue plus vite, rendez-vous sur mon Patreon et... suivez-moi :)

Newsletter