Une Maison Abandonnée au Japon : “Royal House”

Une Maison Abandonnée au Japon : “Royal House”

Une maison au milieu d’un bois n’est pas sans rappeler les aventures d’Hansel et Gretel. Celle-ci n’est malheureusement pas de pain d’épices, mais toutefois on y découvrira peut-être une vieille sorcière et ses histoires abracadabrantes ? Voici donc The Royal House, connue en Japonais sous le nom de Karei Naru Ichizoku (華麗なる一族 – Une Famille Grandiose).

Royal House - In the wood
La Maison Royale.

La location de cette maison est gardée très secrète, afin de protéger les artifacts qu’elle contient. Le garage s’est déjà écroulé, et la cuisine est en piteux état. Seul l’étage semble être encore un peu épargné, mais il s’écroulera probablement aussi à cause du manque de soutient du rez-de-chaussée. Elle fut à priori construite en 1948, et à vue d’oeil, semble être abandonnée depuis au moins une bonne dizaine d’années.

Royal House
Royal House

Plusieurs arbres sont tombés sur la maison, détruisant les fenêtres et une partie de la toiture. Depuis, l’humidité s’est infiltrée partout : le bois – qui constitue le principal de la structure – est devenu très spongieux, et le plâtre sur les mûrs à l’extérieur est couvert de moisissures. Mais sous cette décrépitude, cette maison a un passé riche en histoires. La découvrir est comme ouvrir un livre d’Histoire dont les feuilles se désagrègent et d’autres manquent… Envie d’en savoir plus ? Partons à sa découverte ! Une entrée, du côté de ce qui devait-être le jardin. C’est ici que l’aventure commence.

Royal House - Entrance
Une porte, qui ne s’ouvre pas. Mais la fenêtre, elle, oui !

Un accueil plutôt traditionnel pour un haikyo : une poupée en kimono. Le rez-de-chaussé se compose d’une grande salle à manger, et derrière, d’une petite cuisine.

Royal House
Royal House

Rien que la salle à manger est une découverte incroyable. Deux vieilles télévisions, un tas de petits objets, un panda énorme au crâne défoncé…

Royal House
Royal House
Royal House
Royal House

La cuisine est dans état encore plus précaire que le reste. J’ai tenté d’avancer un peu mais je me suis enfoncé brutalement de 50 cm. Dommage, j’aurais bien voulu aller jeter un oeil dans le réfrigérateur. Il y aurait eu peut-être des aliment, des dates de péremptions, des signes d’une vie passée ?

Royal House
Royal House

Dans la cuisine, se trouve une 3ème télévision. C’est la première de la gamme Trinitron de chez Sony (KV-1310) ! Un modèle qui date de 1968. Pour info, elle n’est pas collée au plafond, c’est la photo qui est retournée 🙂

Royal House
Royal House

On monte les escaliers. L’étage est heureusement bien plus stable et on peut s’y déplacer sans problème. Et deux chambres s’y trouvent, riches en trésors… et à l’entrée de la première, une photo d’une vieille Japonaise. Un peu plus loin, une autre porte. Sûrement la salle de bain (il en faut bien une !).

Royal House
Royal House

Plus loin, sur le sol, la photo d’un vieil étranger, le cigare aux bout des doigts et une verre de vin et de bière en face de lui. Vivait-il ici aussi ? Donnons lui un nom : le “Gaijin” (étranger en Japonais).

Royal House
Royal House

La première pièce ressemble à un bureau. Difficile d’y voir clair : la forêt autour de la maison est tellement dense que, malgré les 3 grandes fenêtres, la pièce est très sombre. De la literie est empilée un peu partout. Comme si on avait voulu tout ranger, tout préparer…

Royal House
Royal House

La maison n’a clairement pas été abandonné du jour au lendemain. Ici, une boîte étrange se trouve à droite du bureau, avec un message attaché…

Royal House
Royal House

Peut-on utiliser le terme “kitch” pour une vieille maison abandonnée ?

Royal House
Royal House
Royal House
Royal House

Cette boîte fut apparemment la maison d’un oiseau répondant au nom de “Po-Po-Chan”. Il est écrit que l’animal est décédé en 1979. La boîte est entourée d’un papier cadeau provenant de l’Okura Hotel, un hôtel très réputé situé au centre de Tokyo.

Royal House - Po-Po-Chan box
La boîte de Po-Po-Chan.

Nous n’avons pas beaucoup de temps, et la maison est trop riche en objets, lettres, pacotilles, souvenirs… difficile d’y trouver un vecteur directeur.

Royal House
Royal House

Des tiroirs riches en souvenirs, des cartes postales, des lettres, des relevés, des photos, on y trouve de tout…

abandoned, haikyo, japan, japanese, ruin, urban exploration, urbex

Mais en fouillant, on finit par trouver cette photo, particulièrement frappante. Le Gaijin en compagnie de la Reine d’Angleterre ! Forcément, après ça, il est difficile de ne pas se poser de questions.

Queen Elizabeth
Queen Elizabeth

On sort de la chambre pour se diriger vers l’autre. Contre la porte des supposés toilettes se trouve une vieil radio / phonographe. C’est une Admiral 6S12 et elle date de 1951.

Royal House
Royal House

La seconde pièce ressemble plus à une chambre à coucher Japonaise traditionnelle, avec des tatamis sur le sol. Là encore, plein objets s’y trouvent. À la différence que ceux-ci ont l’air encore plus anciens.

Royal House
Royal House

Une 4ème télévision se trouve ici ! Impossible de trouver des informations sur celle-ci. C’est une Colombia De Luxe “Black Daylight”. Mais sûrement pas le bas de gamme. Cette famille vivait dans le luxe !

abandoned, haikyo, japan, japanese, ruin, urban exploration, urbex

Au dessus de la TV se trouve une autre poupée en bien meilleur état que celle étalée au sol de l’entrée.

Royal House
Royal House

Et sur le sol, la peinture effrayante d’une vieille dame. Appelons là “Okasan” (mère en Japonais). On récapitule : le Gaijin, un oiseau et la vieille Okasan. Je devrais aussi rajouter : 4 télévisions et la Reine d’Angleterre. Luxe, connections privilégiées, mais quel est donc l’histoire de cet endroit ? Sans oublier le volatile qui s’ébat au milieu.

Royal House
Royal House

Une autre découverte intéressante et celle d’une visionneuse vidéo. Ce serait tellement incroyable de l’utiliser pour comprendre l’histoire de la Maison Royale !

Royal House
Royal House

Dans la pièce se trouve aussi un butsudan en l’honneur d’Okasan. Il y a aussi une photo où elle semble très affaiblie, juste en face.

Royal House
Royal House

Aux côtés de l’Okasan, on trouve aussi une photo de “Po-Po-Chan”. Il semblait être cher à la vieille dame.

Royal House
Royal House

Vers la droite de la chambre se trouvent plein de vieilles photos. Probablement “Otosan” (le père) sur la gauche. Une photo de la famille Royale Japonaise juste derrière. À côté, un jeune enfant. Puis deux autres photos encore derrière.

Royal House
Royal House

La présence de ce cadre est intéressante. L’ancien Empereur Hirohito. L’invasion de la Chine et les atrocités qui y sont perpétrés, son alliance avec l’Allemagne Nazie, et en résultat deux bombes atomiques sur son pays, il a un sacré palmarès. On retrouve aussi l’actuel Empereur Akihito dans ce cadre, tout au milieu (enfant à l’époque).

Royal House
Royal House

Aucune idée sur qui est cette enfant sur la photo ci-dessous, et encore moins les deux hommes derrières. Se pourrait-il que l’homme aux lunettes rondes soit simplement Otosan ? Et en plus jeune sur les petites photos ?

Royal House
Royal House

Il s’est forcément passé des choses ici, l’endroit n’est pas dans un état tout à fait normal. Mais… quoi ? On trouve de nombreux sacs de l’Okura Hotel. Cet hôtel devait être un lieu très fréquenté par la famille. Et que fait cette lettre “Happy Birthday” contre la lampe ? Pourquoi est-elle mise en évidence ?

Royal House
Royal House

Cette boîte en bois avec le sceau de la Maison Impériale Japonaise est également très curieuse. Pas grand chose dedans malheureusement sauf…

Royal House
Royal House

…un vieux document écrit en Japonais, avec le sceau de la Maison Impériale ! Il se trouve que c’est un document officiel dictant les règles impériales à l’école. Les élèves devaient l’apprendre par coeur et le réciter. Ce texte fut interdit après la 2nd Guerre Mondiale. Une relique !

Royal House
Royal House

Des billets se trouvent également dans la maison. Des vieilles pièces de monnaie, des vieux billets de 1,000 yens et… de tout petits billets de 100 yens !

Royal House
Royal House

Un peu plus loin dans le couloir à nouveau, se trouve une autre photo de notre Gaijin en acteur ou en homme d’affaire qui a indéniablement réussi. Il est aussi plus jeune ici que sur l’autre photo.

Royal House
Royal House

Je n’avais pas fait attention, mais à l’entrée principale de la maison se trouve de nombreux paquets, et des sacs estampillés Okura Hotel. Encore ! Et encore une fois une lettre “Happy Birthday”.

Royal House
Royal House

Je n’ai pas le temps de chercher plus d’information, mais voici une carte française envoyée depuis Londres, en 1960 : “Maman, tout vas bien à Londres”. Signée Sugiko. L’adresse (effacée via Photoshop) est celle de la maison. La plupart des autres lettres que je trouve dans la maison sont adressées à Kiyomi, directement à l’Okura Hotel. On se trouve avec deux Japonaises à rajouter à notre histoire, Sugiko et Kiyomi.

Royal House
Royal House

C’est l’heure de partir. Maintenant, il faut comprendre et rassembler les informations. Faire des recherches sur Internet mais aussi sur Tokyo. Et les liens se consolideront forcément pour rassembler les bouts éparpillés de l’histoire ! Mais il faudra aussi retourner une nouvelle fois dans la vieille maison au fond de la forêt, et peut-être la mystérieuse porte fermée s’ouvrira…

Royal House
Royal House

… et libèrera alors ses terribles secrets !

Royal House
Royal House

Voici la fin de mon introduction de la Royal House. Un article suivra dans les prochains jours avec une nouvelle aventure à la recherche de la vérité et de (très) nombreux nouveaux éléments factuels ! En attendant, merci de partager vos sentiments sur cet article (positifs ou négatifs) et surtout vos idées et suppositions sur l’histoire de la maison et de la famille.

Prêt pour l’histoire de la Royal House ? Voilà : L’histoire de la Maison Royale 🙂

  • Awesome pictures Jordy! These are some of your best shots to date, and you did a great job documenting some parts of the house that I missed entirely! Definitely looking forward to part two 🙂

    • Thank you very much for your kind remarks Mike ! I hope the second article will shed more light on the story and that we’ll find a way, together, to tie up nicely all this information as an end 🙂

  • Pingback: The Royal House | Haikyo()

  • Pingback: The Royal House : Voyage dans le Passé | Meow.fr()

  • Arnauld

    belle ambiance

  • Mavie alosangeles

    Je veux vivre ici… Je suis déjà dingue des trucs que je retrouve chez mes grands parents ( inintéressants au possible :p ) alors là, j’aurai juste pris mon sac de couchage, et j’y serai resté le temps de TOUT savoir ( et de choisir ce que je pique en partant :p ).

    Merci!

    • J’y suis allé 3 fois… resté dans le froid à regarder des photos d’une autre ère pendant des heures. Ce lieu est incroyable, et m’a profondément marqué. Oui, y rester avec un sac de couchage pourrait être une bonne idée, dommage que la cuisine ne soit plus utilisable 😉

  • sushimiam

    OUAAAH merci de nous faire partager ça!!! C’est du pur plaisir! As-tu fait ton deuxième article avec la suite??? J’espère que tu nous en montreras et apprendras plus. Merci merci.

    • Bien-sûr qu’il y a la suite, c’est la page suivante, tu as trouvé ? 🙂

  • Toufou2

    Bonjour,

    Je suis tombé sur ton site lors d’un passage sur gizmodo, et je suis déjà accro ! Je suis en train de lire toutes tes histoires, avec une préférence pour les ruines. Merci pour nous faire partager tout ça, bravo pour ton don de narration et tes recherches et continue à nous faire rêver !!

    David

    • Une préférence pour les ruines ? Il ne faut surtout pas que je m’arrête alors 🙂 Merci beaucoup pour ce commentaire très sympa 😀

  • Mel-ephemere

    Grande adepte des sites abandonnés, vos photos m’ont fait replongées dans une période, ou l’adrénaline se repend dans nos veines à une vitesse.. Ou ces poussiéreux objets inanimés, ont une force inégalable sur notre imagination…L’histoire que l’on devine, cette envie d’aller encore plus loin…Je reste sans voix.

    Google à du bon.
    Mél.

    • Ça fait plaisir 🙂 Cette maison est un peu comme ouvrir les pages de son propre conte de fée. Sentiment incroyable. Mais as-tu lu ensuite l’article qui suit ? 🙂

      • Mel-ephemere

        “Voici la dernière photo rassemblant John, sa soeur, Sugiko, et Kiyomi. Derrière, des employés de l’Okura Hotel. John s’éteins à New York, en 1991. Les deux soeurs, installés définitivement à l’hôtel, y continuent leurs vies dans un profond silence. ” 
        Sur la photographie contenant ce sous-titre, si vous prêtez d’avantage attention, on peut apercevoir au poignée  de celle-ci la fameuse montre (sans entières certitudes). Ainsi je me demande si la maison n’appartenait pas à John et Kiyomi?!Et non aux parents…

        L’HDR à ce côté envoutant…Belle utilisation.

        • Mel-ephemere

          La maison appartenait peut-être aux parents, avant leurs départs vers l’autre monde (la mort). Je pense que la maison est en quelque sorte l’héritage. Après je ne peux donner un avis plus concret. J’imagine également que John est venu s’installé et qu’ensemble ils s’occupaient des plus jeunes… Kiyomi instruisait certainement les plus petits, c’est  surement pour cela, qu’un document officiel dictant les règles impériales de l’école était sur les lieux…Et peut-être que les textes retrouvés sont simplement des leçons, où une découverte vers l’écriture en tant qu’enseignante…

          • J’ai rajouté des faits à la fin de l’article suivant (celui avec les explications), alors attention à ça, car ça change pas mal de choses 🙂 Mais sinon, en réalité, Sugiko (et son mari, John) ont acheté la maison pour la mère (la vieille dame) + l’autre soeur (Kiyomi, qui est la vieille qui revient une dernière fois à la maison, sur une des dernières photos) + le frère (qui est cité dans l’article comme le père, mais qu’il n’est en fait pas). Ces 3 personnes y habitent, ensuite la mère décède, puis le frère, puis… Kiyomi, alors seule, va rejoindre sa soeur Sugiko qui vit à l’Okura Hotel (John étant toujours absent, sinon le reste du temps ils habitaient apparemment à Tokyo, mais souvent en déplacement). Les textes sont donc très probablement de la mère, c’est écrit d’une vieille main à priori 🙂 Ça paraît logique ? J’espère. Je me demande si je dois mettre à jour l’article avec l’histoire réelle, pour simplifier les choses, ou si mes “erreurs” apportent justement du piquant à la fin 🙂

          • Mel-ephemere

            J’ai sans doutes du confondre certains des prénoms. Où bien mon imaginaire à voulu faire son histoire à sa façon. (désolée). Laissez cet article comme vous l’avez rédigé, même si confusion il y a, c’est pas plus mal… Ça donne l’envie pour certains de l’interpréter.

  • Pingback: Haikyo | Les Ruines du Japon | Meow.fr • Japan - Urbex - Adventures()

  • Je n’avais pas lu cet article à l’époque. J’ai adoré. L’ambiance telle que tu l’as décrit est très riche et on se prend vite au jeu. J’ai l’impression d’être dans un polar journalistique. Je me note le lien pour la suite, à lire à ma prochaine pause café 😉

    • Il faut pas rater la suite, là c’est du vrai polar :p Ou de l’histoire en fait, je ne sais pas trop 🙂

  • Mrs plvt

    J’ai découvert votre site totalement par hasard (merci google). Passionnée par le Japon, amoureuse de Totoro et exploratrice urbaine à mes heures perdues, votre site a fait TILT, c’est un combo parfait : ) 
    Vos articles me passionnent, mais celui-ci est particulièrement fascinant, mon sang n’a fait qu’un tour ! Merci de partager tout ça. Je suis sur le point de lire la suite, j’ai hâte !

    • Ça tombe bien, c’était vraiment le site qu’il te fallait en fait… de l’explo, du Totoro, du Japon… 🙂 Le design va changer dans quelques heures – si tout vas bien – et je pense que ça te plaira d’autant plus… merci beaucoup à toi de prendre le temps de tout lire ! 🙂

  • sakura

    j´ai découvert votre blog par hasard ( aussi), je dois dire qu´en lisant je me suis retrouvée dans la vieille maison abandonnée.c´est vraiment passionnant,c´est un peu comme si on était dans l´émission unsolved mysteries!SUPER

    • Par hasard ? :p Comment ça ? Je suis toujours curieux de savoir d’où vienne mes lecteurs ^^ En tout cas ravis que cet article t’ai plue 🙂

  • Iago

    Très belle série et bon travail de recheche. J’aime bien. C’est merveilleux de trouver ces lieux qui n’ont pas été pillés, vidés et/ou vandalisés. J’espère que le lieux restera secret.

    • Malheureusement le lieu n’est pas resté secret très longtemps et a été plus ou moins vandalisé… j’ai eu un terrible choc quand j’y suis retourné il y a quelques mois. Je ne pensais pas être témoin d’un tel acte au Japon, mais comme quoi il y a des gens qui ne respectent rien partout 🙁

  • On croirait lire une fiction, c’est dingue ! Ça donne vraiment envie de lire la suite, merci pour le voyage 🙂

  • Lucie D

    Aucune idée de l’histoire… le fils adoptif, très bien placé dans la société, qui était proche des familles royales (Royaume uni et Japon), un grand patron? Un diplomate? Tout cela m’intrigue, la carte d’anniversaire notamment, le fils aurait il été porté disparu/décédé et Okasan en est elle mort de chagrin alors qu’elle devait le rejoindre au Royaume Uni? J’espère bientôt avoir des réponses, encore une belle aventure et je suis toujours aussi impressionnée du nombres d’objets laissés en plan “en bon état” et votre respect pour ces lieux et la vie des gens qui y ont vécu, merci pour votre travail.

    • Lucie, tu as vu l’article suivant ? 🙂 Il y a toute l’histoire racontée de A à Z, je pense que ça va te plaire 🙂

      • Lucie D

        Non je n’ai pas vu je me jette dessus, Hercule Poirot à côté de toi c’est un petit joueur! ^^ (à part les décès j’avais tout faux!)

  • Benjamin

    Bonjour ! Déjà je tiens à dire que votre site est absolument passionnant ! Les photos sont magnifiques, tout comme les descriptions. Sur ce, je continue ma visite ! Merci de nous faire partager tout ça !

  • Seth Winstons

    Bonjour, je trouve vos articles vraiment passionant et surtout vos photos.. Elles sont magnifiques. J’ai toujours rêver de faire ce genre de photos, mais je n’aurais jamais le courage de faire ce genre de choses je penses ._. J’ai trop peur des fantomes! En tout cas, je vous remercie d’avoir crée ce site! :3

  • Leina Nightray

    Pour avoir lu l’article de Gakuranman avec toute l’enquête, ça m’a amusée de voir que la plupart des suppositions faites sur les occupants se sont avérées exactes :}
    Moins drôle, je viens de voir une vidéo du lieu exploré en ce début d’année, et la maison est méconnaissable… non seulement des portions se sont effondrées mais l’endroit a dû être vandalisé puisque certaines des photos qu’on voit sur l’autel (notamment celle du plus jeune fils décédé) ont été sorties de leur cadre et gisent au milieu des décombres oO
    Qui s’amuse à faire ça ?
    Je sais que le principe de l’urbex est de ne rien emporter, mais pour le coup, j’aurais préféré savoir les photos et vieux documents mis à l’abri par un de ceux qui ont du respect pour cette maison… pour la valeur historique autant que sentimentale

    • En fait ce sont souvent des locaux qui font ça, des jeunes qui viennent pour rigoler. C’est triste mais c’est impossible à contrôler. Malheureusement c’est souvent avec l’âge que l’on apprends le respect, et parfois ces endroits qui n’appartiennent à personne ne méritent rien. Vraiment triste 🙁

Facebook

Qui suis-je

azalea, drone, flower, japan, japanese, kyushu, natural, nature, saga, spring

Je suis Jordy Meow, un photographe français qui vit au Japon depuis près de 10 ans. J'aime découvrir des lieux authentiques, étranges, méconnus mais merveilleux. Je suis auteur de plusieurs livres et je prépare des guides sur le Japon en dehors des sentiers battus. Si vous souhaitez m'aider un peu pour que ce site évolue plus vite, rendez-vous sur mon Patreon et... suivez-moi :)

Newsletter