Heian Wedding Hall

Levé tôt le matin et départ pour la préfecture d’Ibaraki. Je loue une voiture sur place pour aller me ballader et voir les haikyos avec mon pote Satoshi. J’ai beaucoup de haikyos sur ma liste d’aujourd’hui, mais je ne mettrais que les 2 plus marquants. Le premier est une sorte de fausse église pour les mariages.

Heian Wedding Hall

Minuit ?

 

Heian Wedding Hall

Un beau lustre.

 

Heian Wedding Hall

Cette poupée nous souhaiterait-elle la bienvenue ?

On peut imaginer facilement les couples de Japonais faire la queue dans cet établissement pour s’y marier.

Heian Wedding Hall

Une petite table, histoire de discuter et de négocier avec la belle-famille.

 

Heian Wedding Hall

Cupidon et… Cupidette ?

 

Heian Wedding Hall

Les couloirs sont couverts de tags, qui représentent pour la plupart le noms des auteurs.

La salle de mariage, décapotable. Il y a une fenêtre énorme sur le toit, ça devait être bien… ou pas.

Satoshi croît aux fantômes du coup l’expérience est plutôt flippante pour lui.

Heian Wedding Hall

Satoshi .

 

Heian Wedding Hall

Après le mariage, sweat-off au sauna !

On quitte le Heian Wedding Hall pour continuer notre route vers Mito City.

Heian Wedding Hall

Un Love Hotel abandonné, mais plutôt vide.

 

School

Parfois au Japon, il est difficile de savoir si un lieu est vraiment abandonné.

Sur la route, on croise deux magnifiques pachinko abandonnés (sorte de casino à la japonaise, avec des sortes de flippers bruyants). Le premier est complètement impénétrable, mais le second est complètement ouvert.

Karaoke

Pachinko Taiyo.

 

Karaoke

Petite photo-souvenir, juste avant de rentrer dans le haikyo…

 

Karaoke

On rentre par là.

Karaoke

Des cadavres.

Karaoke

Des scènes post-apocalyptiques.

Karaoke

Oh, mais attendez, on se croirait dans usine de Skynet !

On se dirige ensuite vers 3 autres haikyo, mais c’est vraiment trop difficile pour Satoshi de s’y promener l’esprit tranquille. On prends donc notre temps, et on profite de l’air de la campagne. Je retournerai dans ce coin pour des visites avec un français, ça devrait être plus facile 🙂

Karaoke

Voilà, papa Satoshi, notre mission est terminé, on retourne a Tokyo maintenant ! 🙂

C’est une vrai délectation parfois de sortir des sentiers battus et de traquer les haikyos. Parfois on connaît l’histoire de ces lieux abandonnés, parfois on l’imagine, mais dans les 2 cas c’est intéressant. D’un point de vue photographique, ce sont de vrais opportunités pour apprendre, se perfectionner, et de faire des shots qui ont du style tout en offrant des sensations différentes que de celles qui proviennent des guides touristiques. Une bouffée d’air frais (si je puis-dire !) qui nous change de Tokyo et de ses environs que je vois tous les jours.

Facebook

Qui suis-je

azalea, drone, flower, japan, japanese, kyushu, natural, nature, saga, spring

Je suis Jordy Meow, un photographe français qui vit au Japon depuis près de 10 ans. J'aime découvrir des lieux authentiques, étranges, méconnus mais merveilleux. Je suis auteur de plusieurs livres et je prépare des guides sur le Japon en dehors des sentiers battus. Si vous souhaitez m'aider un peu pour que ce site évolue plus vite, rendez-vous sur mon Patreon et... suivez-moi :)

asia, autumn, hokkaido, japan, japanese, lake, natural, nature

Ne ratez pas mes futurs articles :)

Recevez de mes nouvelles une fois par mois. Pas de spam. Si il n'y a aucun nouveaux articles, aucun e-mail ne sera envoyé :)

You have Successfully Subscribed!