Gunkanjima : Nuit, Pleine-Lune & Millions d’Étoiles

Gunkanjima : Nuit, Pleine-Lune & Millions d’Étoiles

La nuit d’aventure démarre après des rafraîchissement et surtout quelques Onikoroshi (un saké Japonais vendu dans des briques de carton). Danser au clair de lune au milieu des décombres est le seul moyen de rester au chaud. Il fait froid, très froid, humide, mais les moustiques ont tous fuit heureusement pour laisser places aux animaux nocturnes : des explorateurs suivis de quelques petits rats.

Abandoned Island by Dawn
La fameuse île abandonnée de Gunkanjima…

 

Gunkanjima by Dawn
Hashima Island, nous voilà, et de nuit cette fois !

 

Coucher de soleil sur Gunkanjima

“月が出た出た、月が出た…”
Tsuki ga detadeta, tsuki ga deta…
(chanson folklorique de mineurs)

httpv://www.youtube.com/watch?v=yYDCcT5vZ_c

Lors d’une nuit de pleine lune comme celle-ci, est-ce que les travailleurs chantaient cette chanson en revenant de la mine ? Est-ce que le quartier d’Hashima-Ginza était tout éclairé, remplis de jeunes se gorgeant de saké chaud pour se réchauffer après une journée de dure labeur ? Est-ce que les fenêtres du Bloc 65 était illuminées de lumières oranges et chaudes ? Ses femmes au foyer, debout sur le balcon, appelant leurs enfants qui jouent en bas pour rentrer pour dîner ? Et est-ce que l’on pouvait voir la vapeur des bains chauds dans lesquels se nettoyaient la sueur et les larmes des mineurs ? …

Gunkanjima Block 18
Bloc 18.

 

Sunset on Gunkanjima Block 18
Bloc 18.

 

Gunkanjima Pillars
Pilliers qui soutiennent (encore) l’école de Gunkanjima.

 

Sunset from the Stairway to Hell
Coucher de soleil du haut du “Stairway To Hell”.

 

Sunset Stairway to Hell
Le coucher de soleil sur Gunkanjima ! Yes !

 

La Nuit sur Gunkanjima

 

Nous marchons à travers l’Histoire et dans le silence profond nous pouvons imaginer tout son passé glorieux et ses petites romances encore racontées par le vent hurlant. Le froid nous pétrifiant jusqu’à la moelle, on entends les fantômes qui pleurent et hantent chaque chambre, et le seul moyen de les éviter c’est de ne surtout pas s’arrêter. Oui, car ce n’est pas une promenade d’été ordinaire ici, on est sur Gunkanjima ! De jour comme de nuit, elle hante l’âme de ceux qui osent pénétrer sur son territoire…

Gunkanjima Block 30 at Night
Bloc 30.

 

Gunkanjima Shooting Stars
Étoiles filantes.

 

Gunkanjima Mine by Night
La Mine de Gunkanjima.

 

Gunkanjima Star Trail
Star Trail sur Gunkanjima ^^

 

Silent Night on Hashima
Nuit silencieuse sur Hashima.

 

Stairway to Hell by Night
Stairway to Hell de Nuit.

 

Hashima Arches of Hell
Les Arcs Infernaux d’Hashima.

 

The Skyfall on Gunkanjima
Le Sky Fall sur Gunkanjima ^^

 

Gunkanjima by Night
Le Bloc 65 sous les étoiles.

 

Hashima Naked Lady Ghost
On peut trouver ici “Le Fantôme de la Fille Nue d’Hashima”.

 

The Battleship Heart
Le Coeur du Bâteau de Guerre.

 

Hashima Playground by Night
La Cour de Récré d’Hashima.

 

Block 67 "X" By Night
Block 67 “X” de nuit.

 

Lever de soleil sur Gunkanjima

On continue de marcher, le crépuscule sera bientôt là. Le ferry de Nagasaki est sur son chemin pour nous ramener à la vie, tout comme celui que l’on trouvait il y a 40 ans. Dans la brume du matin, on reconnaît la lumière du bateau naviguant à travers les vagues turbulentes… la cloche qui sonne de la jetée aide le capitaine à le guider sans s’écraser contre les murailles de l’île… ce sont nos dernières minutes sur l’île.

Gunkanjima Shrine and the Moon
Le Temple de Gunkanjima et la lune.

 

Pacific Ocean and Hashima
L’Océan Pacifique… Direction les Îles de Senkaku !

 

Gunkanjima Rooftop Slide
Toboggans sur le toît du Bloc 65.

Et bien-sûr, si vous voulez en savoir plus sur Gunkanjima, celui est seulement l’un des 10 articles à propos de l’île sur Totoro Times ! Retrouvez le sommaire sur Gunkanjima : L’Odyssée. Merci 🙂

  • Claire

    Vous y avez passé la nuit ? Je comprends pas bien cet article en fait. Mais les photos sont comme d’habitude, magnifiques et pleines de couleurs. J’aime beaucoup lire vos récits, on apprend beaucoup de choses. Merci !

    • L’article est-il un peu trop mystérieux ? Ou… simplement mal écrit ? :p Oui en tout cas, c’est bien une nuit passée sur l’île 🙂

      • Claire

        Très bien écrit au contraire 🙂

  • Sylvain Bodin

    Belles photos de nuit. Vous avez profiter au maximum du temps passé sur l’île. Un petit bémol cependant sur les deux photos avec la lumière rouge. Ça jure un peu avec l’ambiance des autres photos.

    • Nous aurions pu en profiter un peu plus mais j’étais super crevé, et en plus il faisait beaucoup plus froid que prévu. Je suis d’accord avec toi, les photos avec le rouge pétant font un peu trop contraste avec le reste mais je voulais vraiment ne pas les omettre 🙂

  • La vache, ça fout des frissons. Tes photos sont superbes (incroyable ce rendu de nuit !), on s’y croirait vraiment. Sacrée expérience que cette nuit là ! Bravo encore !

    • Je suis ravi que ça te fasse de l’effet ! Je ne suis moi-même pas très satisfait de mes photos cette nuit là, mais je sais que quand j’étais sur place j’étais tellement fatigué et j’avais tellement froid que je ne pouvais pas vraiment faire plus…

  • meuh11

    Les autres articles me ramène plus dans le passé, pour celui la le côté mystérieux et un peu effrayant prend le dessus mais ce n’est pas plus mal ça fait partie de l’île je pense 🙂

    • Exactement, c’était pour changer un peu… celui-là est plus près de l’école en terme de texte, on voulait faire ressortir l’ambiance mystique… Je voulais même faire un poème, mais bon, j’ai préféré ne pas tenter finalement 😉

  • C.

    Toujours un plaisir d’en savoir plus sur cet amas de gravas qui réserve bien des surprises! 😉
    J’espère que ce n’est pas le dernier! 😀
    Bonne continuation!

    • Il reste encore 5 articles, j’espère qu’ils seront à la hauteur 🙂 J’ai beaucoup de photos mais c’est au niveau du texte que c’est plus difficile. J’ai plein de bouquins sur l’île mais c’est tout en Japonais et ça serait un travail énorme de tout lire…

  • pour la zique c’est “http://www.youtube.com/watch?v=yYDCcT5vZ_c” et… oserais-je imaginer que tu aies été jusqu’à mettre l’étoile polaire au bon endroit ou bien c’est un coup de chance ? (je crois plutôt que c’est fait exprès même si l’impression de grand froid qui pique ressort bien)

    • Plus ou moins le hasard, je ne savais pas comment ça allait rendre “exactement”. Bien vu pour la musique, il faudrait que je la rajoute dans l’article même, ça serait top ! ^^

  • Vinny-Hardy

    Salut !

    Tout d’abord, bon boulot pour tes photos !

    Il y a juste une question qui me tarode quand je vois le travail d’éclairage sur certaines photos ! 🙂

    Tu travailles avec plusieurs flashs ou tu travailles avec plusieurs photos et tu te déplaces ton flash à chaque fois ? ^^’

    Bref, sinon je me présente, je suis aussi un expat’ au Japon avec un visa WH et je tiens aussi un blog http://www.madeintokyo.fr qui est certe moins travaillé et moins pro qui le tien xD !

    Bref au plaisir d’avoir ta réponse et d’autre jolies photos !

    • Bien l’bonsoir ! L’éclairage sur ces photos-ci ? C’est ce que l’on appelle du light-painting, en gros je me balade avec une torche et parfois je met un filtre coloré devant. Je n’utilise pas de flash pour ces photos. Je ne savais pas qu’il y avait un nouveau WH à Tokyo en tout cas, soit le bienvenu ^^’

      • Vinny-Hardy

        Merci beaucoup pour l’astuce ! C’est marrant car je connaissais le Light painting, mais pas pour ce genre de photo ! Mais ton utilisation est beaucoup plus utile que celle qui est de créer des effets avec un laser ! xD

        Je ne savais pas qu’on se comptait parmis les WH ! Merci en tout cas !

  • Alexandra

    Merci pour ce beau voyage !

  • La photo du coucher de soleil du haut des escaliers est MA-GNI-FIQUE!

    • C’était surtout un moment magique, vu que j’attendais la nuit avec impatience… 🙂 Ahlala, qu’est-ce que j’aimerais le refaire !

  • yves

    salut jordy !

    je vais passer un mois au japon en aout et en bon voyageur et explorateur urbain, cf mon site http://www.arrets-sur-images.fr, je REVE, juste REVE de découvrir Gunka jima…

    faut-il demader à des pêcheurs locaux de se faire déposer sur l’ile ?

    merci bien de m’envoyer un msg via mon site…

    a tres bientôt

    yves

    • C’est compréhensible ! Par contre, je ne me souviens plus si je te l’ai dis ou pas, mais l’accès est devenu impossible (ou alors extrêmement difficile et exclusif). Il l’était officiellement déjà, mais avant il y avait une personne qui pouvait emmener sur l’île (illégalement), mais après 2-3 problèmes, Skyfall, et un nombre de demandes gigantesques le vieux Japonais a décidé d’arrêté cette partie de son activité…

      Le mieux maintenant c’est soit de faire le tour officiel (bof) ou alors de passer par la mairie de Nagasaki. Il y a quelques années il y avait aussi un moyen depuis une autre île, mais depuis que Gunkanjima est devenue touristique cet autre accès a complètement disparu.

  • Jérôme Lemonnier

    Magnifique…

  • Maxime Callens

    Je me pose quand meme une question, moi perso je pense que je serai en stress complet la nuit dans un endroit abandonné comme celui ci même en sachant pertinemment qu’il n’y a rien sur cette ile.

    Quand on voit le block 65 coté court plongé dans le noir complet, ca doit faire sacrément peur non?
    Comment tu fais ? lol

    • Exactement, il n’y a rien sur l’île ! Alors… tu aurais peur de quoi ? 🙂 Honnêtement, après tous les haikyo que j’ai visité (tu as vu mon site http://www.haikyo.org ?), je n’ai vraiment plus peur du tout du noir, des bruits, des ambiances alternatives voire malsaines, dans ce sens je suis devenu très stable et pragmatique émotionellement parlant. Par contre si tu crois aux fantômes alors l’endroit est un véritable rollercoaster à chair de poule, ça c’est certain ^^

  • caroline

    Sur la 2eme photo BLOC 18… sur un muret au niveau d’un blacon, sur la gauche de la photo, on pourrai croire qu’un visage apparait..

Facebook

Qui suis-je

azalea, drone, flower, japan, japanese, kyushu, natural, nature, saga, spring

Je suis Jordy Meow, un photographe français qui vit au Japon depuis près de 10 ans. J'aime découvrir des lieux authentiques, étranges, méconnus mais merveilleux. Je suis auteur de plusieurs livres et je prépare des guides sur le Japon en dehors des sentiers battus. Si vous souhaitez m'aider un peu pour que ce site évolue plus vite, rendez-vous sur mon Patreon et... suivez-moi :)